•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Secrétariat aux relations avec les anglophones : un « show de boucane », dit Legault

François Legault, les mains levées et la bouche ouverte, s'adresse à Philippe Couillard.

François Legault et Philippe Couillard ont eu des échanges au sujet des relations avec les Anglo-Québécois.

Photo : La Presse canadienne / Allan McInnis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les quatre chefs de parti ont assuré lundi au tout premier débat télévisé en anglais qu'ils maintiendraient le Secrétariat aux relations avec les Québécois d'expression anglaise. Or, en point de presse après le débat, François Legault a soutenu qu'il en modifierait la structure, sans toutefois dire comment.

Un texte de Julie Marceau (Nouvelle fenêtre) et Jérôme Labbé (Nouvelle fenêtre)

La question est venue à la fin du débat. L’animatrice de CTV Mutsumi Takahashi a demandé aux quatre chefs s'ils maintiendraient le Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise.

« Oui », il serait maintenu, ont-ils répondu à l’unanimité.

Or, questionné par Radio-Canada le 7 septembre dernier, le chef de la CAQ avait émis de sérieuses réserves dans ce dossier. François Legault avait déclaré que le Secrétariat serait maintenu s’il était prouvé qu’il était « utile ».

Interrogé pour savoir s'il avait changé d'idée, le chef caquiste a nié, précisant un peu plus sa pensée.

Il y a une grosse partie que c’est un show de boucane, mais je suis prêt à garder le Secrétariat, je suis ouvert à le garder.

Une citation de : François Legault, chef de la CAQ

« Je suis d’accord avec l’objectif, mais le moyen, on va l’adapter pour que ce soit utile », a dit François Legault, sans toutefois s'avancer sur la manière dont il modifierait le programme.

En référence à la création de ce secrétariat, François Legault a affirmé il y a 10 jours que c’était selon lui « un gros show » libéral « sans réelles mesures ».

« S’il y a quelques mesures qui sont intéressantes pour la communauté anglophone, je suis prêt à conserver ces mesures », avait-il déclaré avant d’ajouter : « Je me demande s’il y a vraiment de telles mesures. »

Le Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise relève du ministère du Conseil exécutif, autrement dit du bureau du premier ministre.

Sa création a été annoncée par Philippe Couillard lors de la venue à l'Assemblée nationale de l'ex-première ministre ontarienne Kathleen Wynne en septembre 2017.

Il a notamment pour mandat de « s’assurer de la prise en compte des préoccupations des Québécoises et Québécois d’expression anglaise dans les orientations et les décisions gouvernementales ainsi qu’en matière d’accès aux programmes gouvernementaux et de leur application », et de « faciliter l’accès aux statistiques pertinentes pour, notamment, documenter les enjeux auxquels les Québécoises et Québécois d’expression anglaise sont confrontés ».

En présentant son dernier budget, le ministre des Finances, Carlos Leitao, a promis de consacrer aux initiatives de ce secrétariat une somme de 24,5 millions de dollars d'ici 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !