•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quartier chinois de Vancouver : vers une désignation de l'UNESCO

Une affiche sur un lampadaire qui arbore un panda. Il est aussi inscrit Vancouver Chinatown since 1885. Sur la lumière, il y a un dragon doré.

Le premier ministre John Horgan soutient que les contributions des premiers immigrants chinois et de leurs descendants touchent tous les recoins de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Frederic Gagnon

Radio-Canada

La Colombie-Britannique et Vancouver souhaitent que l'UNESCO désigne le quartier chinois de la métropole comme site appartenant au patrimoine mondial.

« Le quartier chinois de Vancouver est un puissant symbole de résilience, de détermination et de courage de générations de la communauté chinoise et de personnes qui ont aidé à construire cette province », déclare le premier ministre, John Horgan, dans un communiqué, lundi.

Il soutient également que les contributions des premiers immigrants chinois et de leurs descendants sont visibles dans toute la province.

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, ajoute que la Ville appuie les démarches de la province en ce sens. « Cela indique un nouveau chapitre pour le quartier chinois avec une occasion importante d'investir dans cette communauté et de souligner les nombreuses contributions positives que des générations de Sino-Canadiens ont apportées à Vancouver », affirme-t-il.

« La désignation par l’UNESCO reconnaîtrait l’importance du quartier chinois comme site présentant une valeur culturelle et historique continue pour les gens de Vancouver, de la Colombie-Britannique et du Canada, dit le communiqué. Il permettra de rappeler de manière permanente le racisme, la discrimination et l'adversité auxquels ont fait face les pionniers de cette communauté qui ont aidé à construire la province. »

La Colombie-Britannique a présenté des excuses officielles à la communauté en 2014, et Vancouver a fait de même en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Histoire