•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix Giller : Kim Thúy et Éric Dupont dans la première sélection

Habillée d'une robe noire, l'écrivaine d'origine vietnamienne montre son plus beau sourire.
Kim Thúy Photo: Radio-Canada / Amélie Grenier

Kim Thúy et Éric Dupont font rayonner la création québécoise dans le monde littéraire canadien. Leurs romans respectifs (ou plutôt la traduction en anglais de ceux-ci), Vi et La fiancée américaine, ont été présélectionnés pour le prix Giller, récompense littéraire la plus importante au pays.

Les 12 noms ont été dévoilés lundi par le gagnant du prix Giller 2017, Michael Redhill. Ce dernier avait obtenu la récompense pour le roman Bellevue Square.

Le jury, composé de 5 personnes, avait le choix entre 104 livres. La liste des finalistes sera raccourcie à 5 noms le 1er octobre. Le nom du gagnant sera annoncé le 19 novembre, lors d’un gala organisé à Toronto.

Kim Thúy avait déjà vu Ru faire partie des cinq livres candidats au prix en 2012. Il s’agit en revanche d’une première pour Éric Dupont.

Photographié de profil, l'écrivain Éric Dupont rit alors qu'il se trouve devant un micro de studio radio. L'écrivain Éric Dupont Photo : Radio-Canada/Stéphanie Dufresne

Outre Kim Thúy, d’autres habitués de la course au prix Giller font partie des 12 finalistes. Gagnante en 2011, l’Albertaine Esi Edugyan est de nouveau en lice cette année, cette fois pour Washington Black. Patrick deWitt (French Exit) et Rawi Hage (Beirut Hellfire Society) ont déjà fait partie des cinq finalistes par le passé.

Le gagnant du prix Giller remporte une bourse 100 000 $, tandis que 10 000 $ sont donnés aux quatre autres finalistes.

Les 12 finalistes du prix Giller 2018

Zolitude, de Paige Cooper

French Exit, de Patrick deWitt

Songs for the Cold of Heart (traduction de La fiancée américaine), d’Éric Dupont

Washington Black, d’Esi Edugyan

Beirut Hellfire Society, de Rawi Hage

Motherhood, de Sheila Heti

Our Homesick Songs, d’Emma Hooper

An Ocean of Minutes, de Thea Lim

Something for Everyone, de Lisa Moore

Split Tooth, de Tanya Tagaq

Vi (traduction en anglais), de Kim Thúy

Jonny Appleseed, de Joshua Whitehead

Avec les informations de La Presse canadienne

Livres

Arts