•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jour 1 de la légalisation du cannabis : la C.-B. comptera un seul point de vente

Détail de feuilles de marijuana sur un fond sombre.
La Colombie-Britannique espère lancer une plateforme de vente en ligne pour s’assurer que toutes les personnes résidant dans la province peuvent acheter du cannabis. Photo: iStock
Radio-Canada

Le gouvernement de la Colombie-Britannique affirme que le seul magasin provincial de marijuana qui ouvrira ses portes le jour où le cannabis deviendra légal au Canada sera à Kamloops.

Dans un communiqué publié dimanche par le ministre de la Sécurité publique, Mike Farnworth, la province précise que d’autres points de vente devraient voir le jour dans les mois suivant le 17 octobre 2018, date de la légalisation du cannabis et qu’une centaine de demandes en sont à différentes étapes d'approbation.

Un porte-parole du gouvernement a pour sa part soutenu que les vendeurs non autorisés ne seront pas obligés de fermer leur porte dès le 17 octobre et s’attend à ce qu’ils obtiennent les permis nécessaires ou décident de fermer.

Le gouvernement britanno-colombien espère aussi lancer une plateforme de vente en ligne pour s’assurer que les personnes de partout dans la province peuvent acheter du cannabis, est-il écrit.

La province souhaite également mettre en place une unité communautaire de sécurité qui repérera les ventes illégales et saisira les produits. Des amendes seront aussi imposées selon la valeur des produits saisis. Des sanctions sont aussi à prévoir pour ceux qui vendraient du cannabis aux mineurs.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Drogues et stupéfiants