•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le typhon Mangkhut a fait au moins 66 morts

Des secouristes transportent le corps d'une victime qui s'est retrouvée ensevelie lors d'un glissement de terrain à Itogon, dans le nord des Philippines.

Des secouristes transportent le corps d'une victime qui s'est retrouvée ensevelie lors d'un glissement de terrain à Itogon, dans le nord des Philippines.

Photo : Associated Press / Aaron Favila

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le passage du typhon Mangkhut a fait au moins 66 morts aux Philippines. Un maire philippin a toutefois concédé, lundi, que la cinquantaine de personnes balayées par un glissement de terrain sont probablement toutes mortes.

Le maire Victorio Palangdan, de la ville d'Itogon dans la province de Benguet, a expliqué que les victimes, faisant fi des avertissements des responsables et de l'intervention des policiers, s'étaient réfugiées dans une chapelle qui a ensuite été emportée.

Onze corps ont jusqu'à présent été retirés des décombres et les recherches se poursuivent.

Le typhon qui a été rétrogradé au stade de tempête tropicale fouettait lundi après-midi la côte du sud de la Chine et les provinces de Guangdong, Guangxi et Hainan. Des pluies abondantes et des vents violents sont prédits au moins jusqu'à mardi.

Des secouristes tentent de dégager la route, bloquée par des arbres et des poteaux d'électricité qui sont tombés sous les vents du super typhon Mangkhut.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des secouristes tentent de dégager la route, bloquée par des arbres et des poteaux d'électricité qui sont tombés sous les vents du super typhon Mangkhut.

Photo : AFP/Getty Images / TED ALJIBE

Mangkhut se trouvait à environ 200 kilomètres à l'ouest de la ville de Nanning, dans le Guangxi, et glissait vers le nord-ouest en perdant graduellement de la force.

On rapporte néanmoins d'importants dommages matériels dans la région, notamment des inondations et des fenêtres fracassées par le vent et les débris. Les déplacements en train, en avion et par traversier ont repris, et les casinos ont rouvert leurs portes à Macao.

À Hong Kong, des employés s'affairaient à dégager les arbres tombés et à nettoyer les dégâts. Mangkhut serait le plus puissant typhon à balayer la place financière depuis 1979, avec ses vents de près de 200 kilomètres/heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !