•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guillaume Rousseau veut entamer une réflexion régionale sur l'accès à la justice

Le candidat du Parti québécois à Sherbrooke, Guillaume Rousseau, a fait une annonce devant la palais de justice.
Le candidat du Parti québécois à Sherbrooke, Guillaume Rousseau, a fait une annonce devant la palais de justice. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le candidat péquiste dans la circonscription de Sherbrooke, Guillaume Rousseau, fait de l'accès à la justice une de ses priorités électorales. Le professeur en droit estime que les ressources sont présentement insuffisantes pour répondre aux besoins en la matière.

Le candidat souhaite donc réunir de nombreux acteurs régionaux afin d'entamer une réflexion et d'imaginer de nouvelles solutions.

« Comme candidat, je réalise que les besoins sont présents, indique celui qui a été conseiller auprès du Barreau du district de St-François. L'accès à la justice est un grave problème à Sherbrooke, surtout qu'il y a un contexte de pauvreté dans notre ville, plusieurs aînés et de nombreux groupes vulnérables qui ont souvent besoin d'accès à la justice. »

À son avis, les besoins ont été accentués par « l'austérité libérale » qui, selon lui, a forcé la fermeture de l'organisme Juripop Estrie, dont il était le cofondateur.

Guillaume Rousseau souhaite donc entamer une discussion avec une longue série d'acteurs, telles que les cliniques d'informations juridiques, les associations professionnelles, les groupes de défense des consommateurs ou encore les établissements d'enseignement.

« Il y a plein d'organismes qui en font beaucoup pour l'accès à la justice, mais d'une manière un peu isolée et non coordonnée. On veut les réunir autour d'une table et de dire "Qu'est-ce qu'on peut faire ensemble pour l'accès à la justice ?". »

Le candidat du Parti québécois leur proposera une première idée, celle d'ouvrir un centre de justice de proximité à Sherbrooke.

Je souhaite créer un consensus autour de cette idée.

Guillaume Rousseau, candidat du PQ dans Sherbrooke

Selon lui, un tel projet avait déjà été mis sur la table il y a quelques années, mais était tombé à l'eau, car celui-ci semblait « imposé par Québec et la communauté juridique de Sherbrooke aurait aimé être consultée. »

Estrie

Politique