•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première Marche du rein de Gaspé recueille près de 28 000 dollars

La première Marche du rein à Gaspé
La première Marche du rein à Gaspé Photo: Courtoisie : Marche du rein de Gaspé, Jeannot Rioux

La première Marche du rein de Gaspé a attiré 250 participants samedi. L'événement a permis de recueillir 27 600 dollars au profit de la Fondation canadienne du rein.

Les organisateurs ont profité de l'occasion pour sensibiliser la population aux maladies rénales et à l'importance du don d'organes.

Selon la coordonnatrice régionale de la Fondation pour l'Est du Québec, Maryse Néron, l'insuffisance rénale affecte de plus de plus de personnes dans nos régions.

250 personnes ont participé à la marche du rein à Gaspé.250 personnes ont participé à la marche du rein à Gaspé. Photo : Courtoisie : Marche du rein, Jeannot Rioux

Quand les gens vieillissent, ils deviennent un peu moins en forme.

Maryse Néron, Fondation canadienne du rein

Elle rappelle que les premières causes de la maladie du rein sont le diabète ou les maladies cardiovasculaires. Les besoins pour les services d'hémodialyse sont en hausse en région.

Je pense qu'on peut associer au vieillissement, là, le fait que ça augmente, explique-t-elle.

C'est dans cette optique que Maryse Néron rappelle l'importance des greffes rénales.

La Marche du rein de Gaspé a permis de recueillir 27 600 dollars.La Marche du rein de Gaspé a permis de recueillir 27 600 $. Photo : Coutoisie : Marche du rein de Gaspé, Jeannot Rioux

C'est très important, parce que écoutez, ça redonne une qualité de vie aux gens, ce qui est extraordinaire, là.

Maryse Néron, Fondation canadienne du rein

Elle donne l'exemple de France Boulay et sa fille, Gui-Gabrielle, qui étaient les présidentes d'honneur de cette première marche dans la péninsule.

La mère a donné un rein à la fille, dit Maryse Néron. [...] Il y avait d'autres gens aussi, c'est drôle, parce que par hasard, il y avait un autre donneur vivant avec son receveur.

Une personne sur 14 souffre de maladie rénale au Québec, il y en a une sur dix dans le monde.

Avec les informations de Geneviève Génier Carrier

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Soins et traitements