•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une délégation québécoise dans l’œil du typhon Mangkhut

Des sacs de sable étaient placés devant les portes du centre des congrès.

Des sacs de sable étaient placés devant les portes du centre des congrès.

Photo : fournie par Pierre-Michel Bouchard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Bonhomme Carnaval et une délégation de Québec en congrès à Canton, en Chine, se trouvent actuellement près de l'œil du typhon Mangkhut qui frappe de plein fouet la province chinoise de Gouangdong, dans le sud du pays.

En tout, près de 3000 personnes qui se trouvaient au Centre des congrès de la ville portuaire de Canton ont été évacuées.

« Tout le monde est maintenant en sécurité », a affirmé le président-directeur général du Centre des congrès de Québec, Pierre-Michel Bouchard, joint par Radio-Canada.

« Je vous dirais qu’il y a deux ou trois heures, c’était moins sûr. Pour vous donner une idée ici, le centre des congrès est à peu près 5 ou 6 fois plus grand que le Centre de foires de Québec. Même si c’est un centre des congrès relativement moderne, l’eau coulait du toit et les gens mettaient des sacs de sable dans les portes. »

Le Bonhomme Carnaval en ChineAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Bonhomme Carnaval est de la délégation québécoise en congrès à Canton.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

M. Bouchard a rapporté que des arbres tombaient sous les yeux de la délégation au moment de l'évacuation. « C'est là qu'on voit que les éléments, c'est imposant », a-t-il dit.

Avant de toucher terre, le puissant typhon - l'équivalent d'un ouragan de catégorie 5, a fait trembler les gratte-ciels à Hong Kong et a forcé la fermeture des casinos à Macao.

Il n’y a personne dans les rues ici dans le moment.

Une citation de : Pierre-Michel Bouchard, PDG du Centre des congrès de Québec

Les 12 prochaines heures seront déterminantes pour la délégation québécoise, qui devrait revenir au Canada mardi.

Avant d'arriver en Chine, le typhon a ravagé le nord des Philippines, où il a fait au moins 49 morts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !