•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jour 24 de la campagne électorale dans l'Est-du-Québec

Sylvain Roy, candidat péquiste et député sortant dans Bonaventure
Sylvain Roy, candidat péquiste et député sortant dans Bonaventure Photo: Radio-Canada / Pierre Cotton

La campagne électorale dans les trois régions de l'Est-du-Québec passe sous le radar de la scène nationale, avec plusieurs thèmes propres aux régions éloignées.

Le Parti libéral du Québec prévoit des formations techniques pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre, tandis que le Parti québécois promet de brancher toutes les régions à la fibre optique d'ici quatre ans.

Philippe Couillard en point de presse devant le port de Québec. Philippe Couillard a dévoilé son plan pour améliorer la formation professionnelle à Québec. Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

Le Parti libéral abolirait les droits de scolarité pour la formation technique ou professionnelle à temps partiel. Il consacrerait 12 millions $ pour attirer plus de jeunes dans les programmes de formation en région et maintenir des programmes malgré un nombre plus faible d'inscriptions.

Une personne devant un ordinateur avec un téléphone mobile en main.Une personne cherche un emploi Photo : William Iven

Un gouvernement péquiste créerait NumériQuébec, une nouvelle filiale d’Investissement Québec, avec le mandat de créer un consortium d’investisseurs pour brancher tout le Québec à la fibre optique. Le PQ propose la même solution pour la téléphonie mobile. Le parti créerait un conseil national du numérique et nommerait un ministre responsable du dossier.

La Coalition avenir Québec promet 20 millions $ pour préserver les églises, qui constituent une partie de la mémoire collective, selon le chef François Legault. Un fonds de soutien à la conversion des églises, doté d'une enveloppe de 5 millions $, est aussi prévu, alors que 270 lieux de culte seraient menacés.

François Legault joue au tennis.François Legault s'est adonné à un match de tennis amical samedi matin à Québec. Photo : Radio-Canada / Mathieu Bolduc

Pour sa part, Québec solidaire souhaite mettre sur pied un comité d'étude, chapeauté par le ministère du Travail, afin d'étudier la réalité des jeunes sportifs.

En région

Par ailleurs, des candidats de l'Est-du-Québec ont participé samedi à la Journée mondiale de nettoyage.

Le député sortant de Bonaventure et candidat péquiste, Sylvain Roy, était à New Richmond. Il poursuit son traitement contre un cancer de la gorge entrepris à Québec il y a deux semaines. Dans sa circonscription samedi, le candidat s'est engagé contre les changements climatiques en faisant la promotion des énergies vertes et de la protection de l'eau.

M. Roy regarde vers le bas, alors que les journalistes l'interrogent.Sylvain Roy, le lundi 3 septembre, juste avant de commencer ses traitements de radiothérapie. Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

Si le Parti québécois est au pouvoir, et bien il n'y aura plus de nouveaux projets pétroliers au Québec. Et les projets existants actuellement seront soumis à des BAPE génériques.

Sylvain Roy, candidat du PQ, Bonaventure

Carol-Ann Kack, candidate de Québec solidaire dans Rimouski, était au sentier du Littoral pour nettoyer la plage. Nous aurons l'audace d'oser un réel changement de cap vers un projet de société qui saura prendre soin de son environnement et de la population qui y habite, affirme-t-elle.

Le candidat péquiste Pascal Bérubé dans Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a pris part à une activité sur les berges à Matane : On a récolté pour 162 kg de métaux, plastiques et autres matières étrangères.

Toujours dans Matane-Matapédia, Annie Fournier du PLQ a participé à l'épluchette du Centre d'entraide de la Matanie. Elle se félicite d'avoir contribué localement à une action concrète pour l'environnement : L'omniprésence des microplastiques dans les cours d'eau et océans est devenue une préoccupation majeure.

Par ailleurs dans Bonaventure, le candidat du PLQ, François Whittom était à Paspébiac pour enfiler le tablier et servir spaghetti au profit du collectif Aliment-Terre. Faire de l'aide alimentaire peut devenir un levier direct à la lutte à la pauvreté, dit-il.

Le thème du changement a été repris par la plupart des candidats caquistes au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie.

À Rimouski, la candidate Nancy Levesque a promis une importante (61 %) réduction du taux de taxe scolaire au Bas-Saint-Laurent.

D'autres candidats ont publié le même message en tenant compte d'une variation de la réduction du taux de taxes. Ce fut le cas de Hélène Desaulniers dans Bonaventure, de Denis Tardif dans Rivière-du-Loup–Témiscouata et de Marie-Ève Proulx dans Côte-du-Sud.

Toujours selon la CAQ, le soutien des aînés à domicile et les services professionnels aux enfants seraient améliorés, et les activités des groupes de médecine familiale seraient prolongées le soir et les fins de semaine.

La candidate de Québec solidaire dans Matane-Matapédia, Marie-Phare Boucher, a lancé par ailleurs sa campagne en promettant d'épargner la classe moyenne et de mieux répartir la richesse.

On voit le visage d'une femme en gros plan. Il s'agit de Marie-Phare Boucher. Marie-Phare Boucher, candidate dans Matane-Matapédia pour Québec solidaire Photo : Marc Lepage

Au lieu de couper dans les aides aux plus démunis, nous voulons aller chercher l'argent là où il est et lutter efficacement contre la pauvreté.

Marie-Phare Boucher, candidate QS, Matane-Matapédia

Les candidats de dernière minute

Et quatre nouveaux candidats se sont joints officiellement à la campagne, en cette dernière journée d'inscription.

Éric Barnabé sera le candidat du Parti conservateur du Québec dans René-Lévesque, Jocelyn Rioux représentera le Parti des citoyens au pouvoir dans Matane-Matapédia, Alexie Plourde portera les couleurs du Parti vert dans Rimouski et Gabriel Dubé représentera le Bloc Pot dans la circonscription de Côte-du-Sud.

Bas-Saint-Laurent

Politique provinciale