•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une friperie géante attire des milliers de parents

La friperie de Moncton Multiples attire des milliers de parents deux fois par année depuis 10 ans.

La friperie de Moncton Multiples attire des milliers de parents deux fois par année depuis 10 ans.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'organisme Moncton Multiples a organisé sa 20e vente de vêtements de seconde main pour enfants samedi au Colisée. Les profits de l'événement vont, comme à l'habitude, aux parents de jumeaux, triplés et parfois même plus.

Plus de 230 vendeurs, surtout des familles, s’étaient donné rendez-vous au Colisée samedi pour vendre des vêtements à prix modique.

« Au début, c’était seulement une vingtaine de familles qui voulait se débarrasser de plein de choses dans un sous-sol d’église et puis 10 ans plus tard et 20 ventes, on se retrouve dans les deux arénas du Colisée », raconte Julie Scofield-Simard, membre du comité organisateur de l’évènement.

Julie Scofield-Simard, membre du comité organisateur de Moncton Multiples.

Julie Scofield-Simard, membre du comité organisateur de Moncton Multiples.

Photo : Radio-Canada

À l’origine, l'événement servait surtout à venir en aide aux parents de jumeaux, mais au fil des années d’autres parents ont commencé à s’y rendre pour se procurer des vêtements pour enfants à bas prix.

La grande vente de Moncton Multiples a rempli le Colisée de Moncton samedi.

La grande vente de Moncton Multiples a rempli le Colisée de Moncton samedi.

Photo : Radio-Canada

Malgré tout, les parents de jumeaux demeurent des clients importants de cette friperie et les bénévoles offrent au passage des conseils aux parents : « On offre des vêtements, mais aussi du support aux parents. Les mamans se demandent comment allaiter leurs jumeaux ou bien si elles doivent acheter deux couchettes », explique Monique Mazerolle, une bénévole.

Monique Mazerolle, bénévole de Moncton Multiples.

Monique Mazerolle, bénévole de Moncton Multiples.

Photo : Radio-Canada

Je magasine ici depuis le début et je me rappelle du premier item que j'ai acheté pour ma fille quand j'étais enceinte.

Monique Mazerolle, une bénévole de Moncton Multiples.

Cette année, les profits recueillis par la vente des articles non vendus seront remis à la Maison Nazareth.

Avec les informations de Mathieu Massé

Nouveau-Brunswick

Société