•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michelle Blanc refuse d'expliquer ses propos sur les juifs hassidiques

Michelle Blanc sourit en conférence de presse.

La candidate péquiste Michelle Blanc a été talonnée par les journalistes samedi au sujet d'anciens écrits visant la communauté juive.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy roussel

Radio-Canada

Malgré les questions répétées des journalistes, la candidate péquiste dans Mercier, Michelle Blanc, a refusé samedi de dire si elle cautionne toujours ses propos controversés à l'endroit de la communauté hassidique d'Outremont.

Un texte de Julie Marceau (Nouvelle fenêtre)

Dans un blogue tenu en 2007, la candidate avait reproché aux juifs hassidiques de se « couper du reste du monde » ajoutant : « pourquoi ne font-ils pas comme d'autres sectes extrémistes qui se réfugient dans le milieu des bois? »

« Est-ce que vous regrettez votre blogue de 2007? », a demandé une journaliste lors d'une conférence de presse à laquelle participait Mme Blanc samedi afin de dévoiler la stratégie numérique du PQ.

« Il y a un politicien que j’admire, qui s’appelle Winston Churchill, et il avait une expression qu’il aimait beaucoup et qu’il utilisait très, très, très souvent : pas de commentaires », a répondu Michelle Blanc.

« Citer Churchill, c’est quand même pas mal », a renchéri Jean-François Lisée.

Lisée à la rescousse

Selon le chef péquiste, le parti a déjà « répondu à toutes ces questions, sous tous les angles » et n’a « rien à ajouter ».

Or, si la candidate s’est effectivement excusée pour des tweets déplacés concernant l’enseignant Xavier Camus, elle n’a pas commenté ses propos sur la communauté juive hassidique d’Outremont, pas plus qu'elle n'offert d’excuses.

Elle refuse également de dire si son opinion à leur sujet demeure la même.

Le chef a répondu une fois de plus sur cette question à la place de sa candidate : « J’ai parlé à Mme Blanc au moment où les questions étaient posées, je me suis fait son avocat, on a répondu à toutes ces questions » a insisté Jean-François Lisée.

Monsieur Lisée est extrêmement éloquent et il a mieux répondu que je ne l’aurais fait moi-même sur toutes ces questions.

Michelle Blanc, candidate péquiste dans Mercier

Michelle Blanc assure qu'elle n'est pas « muselée » par le parti.

« Est-ce votre décision de ne pas parler de cela aujourd’hui? », a demandé une journaliste de Radio-Canada.

Après un moment de silence, Michelle Leblanc a répondu. « Dans mon enfance, j’ai fait beaucoup de sport d’équipe, je suis une fille d’équipe, alors oui [c’est mon choix]. »

Grand Montréal

Politique provinciale