•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un festival du film nord-ontarien célèbre son 30e anniversaire

Un homme parle au micro devant un écran de cinéma.

Le film Noël en boîte mets en scène les Sudburois Hélène Dallaire et Stef Paquette. Il sera présenté au 30e Cinéfest de Sudbury, en septembre.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Radio-Canada

Le festival international de film Cinéfest Sudbury bat son plein dimanche avec la projection d'une douzaine de long-métrages et documentaires. Plusieurs films en français sont à l'affiche, y compris Ti-Gars et Mon garçon (My Son).

Le premier film de la journée de dimanche, The Children Act, mettant en scène Emma Thompson et Stanley Tucci, a fait salle comble vers 11 h. La foule s'est quelque peu clairsemée en milieu de journée avant de revenir en grand nombre en après-midi.

Le gala d'ouverture du Cinéfest Sudbury a lancé les festivités samedi soir avec la projection du film The Grizzlies. Au total, près de 90 films seront projetés du 15 au 23 septembre.

Le premier long métrage de la réalisatrice canadienne Miranda de Pencier relate l’histoire d’un groupe d’élèves inuits au Nunavut initiés à la crosse par un nouvel arrivant dans leur communauté. Ce sport changera le mode de vie de la communauté arctique confrontée aux problèmes de suicide chez les adolescents.

La réalisatrice s’est associée aux productrices inuites Alethea Arnaquq-Baril et Stacey Aglok MacDonald pour réaliser le film inspiré d’une histoire vraie.

Plusieurs autres films autochtones seront à l’affiche cette année, y compris certaines productions locales. Angelique’s Isle, par exemple, raconte l’histoire d’une jeune Ojibwée et d’un voyageur éperdus d’amour, coincés sur une île du lac Supérieur en plein hiver. Certaines scènes ont été filmées à Thunder Bay et Terrace Bay.

Le Cinéfest diversifie son offre cette année, dans l’espoir d’attirer un public plus jeune. Des films un peu plus provocateurs sont mis de l’avant, tels que Assassination Nation, dans lequel une bande d’amis du secondaire doivent s’unir pour survivre à une nuit de violence extrême dans leur Salem natale, ou encore Climax du réalisateur argentin Gaspar Noé, dans lequel une troupe de danseurs prend une grande dose de drogues psychédéliques.

Une femme autochtone et un homme barbu se regardent dans les yeux dans une cabane de bois.

Le film Angelique's Isle est tiré de l'histoire d'Angelique Mott, une adolescente autochtone abandonnée sur une île du lac Supérieur avec son mari en 1845.

Photo : CBC / Thunderstone Pictures

Le Cinéfest propose également une programmation bilingue et francophone, dont le film Noël en boîte, mettant en scène les Sudburois Hélène Dallaire et Stef Paquette. Quelques films français et québécois sont aussi à l’affiche.

Le festival a reçu environ 4500 propositions de films, dont 15 à 20 % en français.

Le 30e festival international du film Cinéfest Sudbury se déroule du 15 au 23 septembre.

Nord de l'Ontario

Cinéma