•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 8 personnes périssent dans le sillage du super typhon Mangkhut

Le récit d’Olivier Bachand

Le super typhon Mangkhut, le plus violent de l'année, a fait ses premières victimes samedi aux Philippines, où il a frappé le nord du pays avec des vents violents et des pluies torrentielles, causant des glissements de terrain et des pannes de courant.

Les huit morts recensées pour l'instant aux Philippines représentent six personnes tuées par des glissements de terrain liés aux fortes pluies provoquées par le typhon, qui a touché terre en pleine nuit, une jeune fille qui s'est noyée, et un agent de sécurité tué par la chute d'un mur.

Mangkhut, dont les vents ont soufflé à plus de 200 km/h, a provoqué des chutes d'arbres, a arraché des toits et entraîné des coupures de courant. La zone traversée est peuplée d'environ 10 millions de personnes, dont un grand nombre vivent dans des habitations de fortune.

Après le passage du super typhon, les sauveteurs philippins ont été déployés dans les régions rurales et vallonnées les plus violemment touchées.

L'agence météorologique philippine PAGASA a revu à la baisse le niveau d'alerte, mais a tout de même prévenu la population de rester prudente. D'importantes pluies sont encore attendues, et elles pourraient provoquer d'autres glissements de terrain.

« Nous demandons aux gens de rester à l’affût et de continuer à prendre les précautions nécessaires », a indiqué l’un des météorologues de l’agence, Rene Paciente.

« Nous pensons qu'il y a eu de nombreux dégâts », a déclaré la secrétaire nationale de la Protection sociale, Virginia Orogo.

Des secouristes tentent de dégager la route, bloquée par des arbres et des poteaux d'électricité qui sont tombés sous les vents du super typhon Mangkhut.Des secouristes tentent de dégager la route, bloquée par des arbres et des poteaux électriques qui sont tombés sous les vents du super typhon Mangkhut. Photo : AFP/Getty Images / TED ALJIBE

Près de 105 000 personnes ont fui leur logement dans les zones côtières septentrionales en raison des risques d'inondations et de glissements de terrain. Des habitants et les commerçants avaient barricadé leurs fenêtres et consolidé les toits pour éviter qu'ils ne soient arrachés par les vents.

Les Philippines sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons qui font des centaines de morts et aggravent la pauvreté.

Haiyan, en novembre 2013, est le typhon le plus meurtrier à avoir touché les Philippines. Des vagues géantes, semblables à celles provoquées par un tsunami, avaient tout dévasté sur leur passage. La catastrophe avait fait plus de 7350 morts ou disparus.

Cap vers Hong Kong

Mangkhut se dirige actuellement vers le sud de la Chine, dont le territoire semi-autonome de Hong Kong.

La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific prévoit l'annulation de plus de 400 vols dans les trois prochains jours.

L'Observatoire météorologique de Hong Kong a exhorté la population à la prudence, parlant de « menace considérable » pour les côtes méridionales de la Chine.

Une femme tente de maintenir en place son parapluie, emporté par le vent sous la pluie.Les effets du super typhon Mangkhut se sont fait ressentir jusqu'à Manille, où de fortes pluies sont tombées. Photo : AFP/Getty Images / NOEL CELIS

Les étagères des boulangeries et des supermarchés hongkongais se vidaient rapidement, les habitants stockant des provisions en vue de l'arrivée du typhon. Le même phénomène était observé sur le territoire chinois voisin de Macao.

À Taïwan, située à quelques centaines de kilomètres des Philippines et de la trajectoire du typhon, de fortes pluies sont tombées sous l'effet de Mangkhut et une femme a été emportée par les vagues, ont indiqué les autorités.

Sur Facebook, la présidente Tsai Ing-wen a appelé les habitants à la prudence : « Le typhon est puissant et même s'il ne devrait pas toucher Taïwan, nous devons nous tenir prêts et ne pas le prendre à la légère. »

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Incidents et catastrophes naturelles

International