•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le spectacle aérien Aero Gatineau-Ottawa pourrait grandir

Des avions en formation dans le ciel.
Les Snowbirds étaient en tournée aux États-Unis et au Canada tout au long de la saison estivale. Photo: Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Le spectacle aérien Aero Gatineau-Ottawa, qui s'est déroulé samedi, a attiré entre 15 000 et 20 000 personnes, selon les organisateurs. L'engouement est tel que les organisateurs considèrent prolonger le festival d'une journée l'an prochain.

On regarde sérieusement l'an prochain à faire cet événement-là sur deux jours, pour offrir la chance à plus de gens de venir, parce que ce n'est pas évident pour les gens d'accéder au site. Ça fait des bouchons de circulation, il y a des gens qui sont obligés de revirer parce qu'ils n'arrivent pas à se rendre à l'heure pour le spectacle, a expliqué la relationniste de l'événement, Nathalie Brunette.

La journée a commencé par une démonstration en vol des prouesses d’un CF-18, un spectacle d’une vingtaine de minutes, très dynamique et bruyant, selon un communiqué publié par les organisateurs.

Ça se peut que ça dérange quelques personnes, mais [...] on ne peut pas tenir un spectacle comme ça sans faire de bruit. Je pense qu’au final les Gatinois et les gens de la région sont vraiment gagnants d’avoir ça ici dans leur cour, a souligné Mme Brunette.

Les Snowbirds, l'escadron de pilotes de démonstration de l’Aviation royale canadienne (ARC), ont ensuite pris le relais.

L'ancien astronaute Chris Hadfield était pour sa part au volant d'un avion Harvard. Il a vanté les mérites du festival.

C’est une chance rare de voir l’histoire et les technologies tellement neuves, juste ici chez nous.

Chris Hadfield, ancien astronaute

Parmi la centaine d’avions historiques exposés, plusieurs se sont aussi envolés aussi durant l’événement. Les amateurs d'aéronefs ont pu notamment observer un avion de ravitaillement KC-135 Stratotanker et Antonov An-2.

Il y a également eu un vol à basse altitude à Ottawa, vers 12 h 45, pour souligner le premier match des Ravens, l’équipe de football de l’Université Carleton.

Un autre vol à basse altitude, organisé par l’ARC, est prévu dimanche à l’Aéroport exécutif Gatineau-Ottawa pour le 78e anniversaire de la bataille d’Angleterre.

Ottawa-Gatineau

Spectacles