•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des vestiges de la Pulperie de Chicoutimi doivent être restaurés

Le bâtiment 1903
Des travaux ont été réalisé afin de sécuriser le bâtiment 1903 de la Pulperie de Chicoutimi. Photo: Radio-Canada / Lynda Paradis

Le poids de l'âge commence à peser sur certains bâtiments de la Pulperie de Chicoutimi et des millions de dollars seront nécessaires pour les sécuriser.

La Ville de Saguenay a donné son aval pour financer la moitié des travaux, mais il faudra attendre la fin de la campagne électorale pour obtenir la part du ministère de la Culture et des Communications.

Déjà, des travaux pour sécuriser le bâtiment 1903 ont été réalisés l'automne dernier.

Le bâtiment manque d'amour, il va falloir s'en occuper.

Jacques Fortin, directeur général de la Pulperie de Chicoutimi.

Toutefois, il y a encore beaucoup à faire.

Le bâtiment 1903Des bâtiments de la Pulperie de Chicoutimi ont besoin d'être sécurisés. Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

« Initialement, on voulait sécuriser le site puis on s'est aperçu qu'on parlait plus de consolidation. Alors, c'est surtout de la maçonnerie, des installations au niveau des structures, enlever des éléments qui peuvent être dangereux », note le directeur général, Jacques Fortin.

On est parti d'un budget de tout près de 1,3 million et on a maintenant une demande au niveau du ministère de 2 millions supplémentaires.

Jacques Fortin, directeur général de la Pulperie de Chicoutimi.

Plusieurs événements culturels peuvent être organisés dans le bâtiment 1903. Il a déjà servi de scène à plusieurs pièces de théâtre par le passé, de même qu'à un rassemblement de 400 amateurs de Westfalia.

La corporation qui gère la Pulperie a des idées pour maximiser son utilisation dans le futur, mais le temps presse.

Quand il y a une ouverture d'un quart de pouce, bien l'année d'après, c'est peut-être un pouce. Puis c'est exponentiel, ajoute Jacques Fortin.

La Ville a donné son aval pour financer la moitié des travaux. Reste à recevoir l'approbation du ministère de la Cultures et des Communications pour les 2 millions de dollars manquants.

Une fois le dossier du bâtiment 1903 réglé, il faudra s'attaquer au bâtiment 1921. Ce dernier abrite le musée régional et nécessite des travaux de restauration de 5 millions de dollars.

D'après le reportage de Jean-François Coulombe

Saguenay–Lac-St-Jean

Architecture