•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de locomotives sur les rails pour transporter plus de grains

Grain bruns versés dans un camion.
Du grain est versé dans un camion dans une ferme en Saskatchewan. Photo: Radio-Canada / Mike Zartler
La Presse canadienne

Bien que les deux géants du transport ferroviaire au Canada, le Canadien Pacifique (CP) et le Canadien National (CN), ne garantissent pas l'amélioration du transport du grain d'ici l'hiver, ils estiment tout de même que de nouvelles locomotives et de nouveaux wagons ainsi qu'un nombre supplémentaire d'employés devraient permettre d'acheminer davantage de récoltes vers les différents marchés au cours des prochains mois.

C’est le message que les deux compagnies ont lancé cette semaine, à Saskatoon, lors d’une rencontre avec des associations d’agriculteurs, des représentants de l’industrie céréalière et des membres du gouvernement fédéral.

Le ministre fédéral des Transports est celui qui a demandé qu’une rencontre ait lieu. Marc Garneau a affirmé vouloir éviter les retards dans la livraison du grain que l’industrie a connus l’hiver dernier. Selon les agriculteurs, ces problèmes ont causé des pertes de revenus représentant des millions de dollars.

Le président-directeur général du CN, Jean-Jacques Ruest, a confirmé que son entreprise achetait présentement plus de locomotives et de wagons, engageait et formait un nombre supplémentaire d’employés et ajoutait des lignes de chemin de fer afin de pouvoir transporter un plus grand volume de grain cette année.

Le CP a indiqué, il y a quelques mois, qu’il envisageait de commander environ 5900 wagons pour le grain au cours des quatre prochaines années.

D’autres rencontres sont à prévoir

Le ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, estime pour sa part qu'il y aura d'autres réunions pour discuter des améliorations à apporter au système de transport du grain.

« Tout le monde veut que cela fonctionne et si on travaille ensemble, cela fonctionnera beaucoup mieux », a-t-il déclaré, à Saskatoon.

En mai 2018, le Parlement a adopté la Loi sur la modernisation des transports, qui vise notamment à empêcher les retards dans les livraisons de céréales par chemin de fer.

Saskatchewan

Transports