•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur la cause des explosions au nord de Boston

Un policier devant une maison.

Une série d'explosions a provoqué des incendies dans 60 à 80 maisons dans trois villes au nord de Boston.

Photo : Reuters / Brian Snyder

Associated Press

Des enquêteurs ont cherché vendredi à déterminer la cause d'une série d'explosions liées à des fuites de gaz qui ont tué un jeune conducteur qui venait d'obtenir son permis, blessé au moins 25 autres personnes et laissé des dizaines de maisons en ruines dans trois villes au nord de Boston, au Massachusetts.

La victime de 18 ans, Leonel Rondon, a perdu la vie quand une cheminée renversée par une explosion est tombée sur sa voiture.

Les autorités ont déclaré que jusqu'à 8000 personnes ont été déplacées au pire du chaos qui a suivi les explosions de jeudi. Bon nombre d'entre elles attendaient toujours, secouées et épuisées, de pouvoir rentrer chez elles vendredi.

Plus de 100 techniciens gaziers sont déployés afin de s'assurer que les personnes déplacées puissent retourner dans leur maison en toute sécurité, a indiqué le gouverneur de l'État du Massachussets, Charlie Baker. Le rétablissement des services de gaz pourrait toutefois prendre plusieurs semaines.

Le Bureau national de la sécurité des transports a envoyé une équipe pour aider à enquêter sur la catastrophe dans un État où une partie du système de gazoduc date des années 1860.

La rapide série d'explosions, qu'un fonctionnaire a qualifiée d'apocalypse, a provoqué des incendies dans 60 à 80 maisons dans les villes ouvrières de Lawrence, Andover et North Andover. Des quartiers entiers ont été forcés à évacuer au moment où des équipes d'urgence tentaient de couper le gaz et l'électricité. Ces services publics n'étaient pas disponibles vendredi dans la majeure partie de la région. Des quartiers entiers étaient déserts.

La police de l'État du Massachusetts a exhorté tous les résidents des trois communautés, dont les maisons sont desservies par l'entreprise Columbia Gas, à les évacuer. Cela a provoqué une congestion monstre et causé une confusion généralisée, les citoyens et les autorités locales s'efforçant de comprendre ce qui se passait.

Quelque 400 personnes ont passé la nuit dans des abris, et des commerces ont fermé leurs portes vendredi.

Le gouverneur Charlie Baker a déclaré que les autorités locales et de l'État enquêtaient, mais qu'il faudrait peut-être des jours ou des semaines avant de trouver des réponses. Il a reconnu les « inconvénients majeurs » causés aux personnes déplacées par les explosions et a ajouté que des centaines de techniciens gaziers allaient de maison en maison pour s'assurer que chacun était en sécurité.

L'Agence de gestion des urgences du Massachusetts a attribué les incendies à des conduites de gaz devenues trop pressurisées, mais l'enquête se poursuit.

Résumant le sentiment de frustration grandissant, le représentant démocrate des États-Unis Seth Moulton a tweeté qu'il avait appelé le président de Columbia Gas à plusieurs reprises sans obtenir de réponse.

Tout le monde veut des réponses. Et nous les méritons.

Seth Moulton, représentant démocrate des États-Unis

Un responsable a dit vendredi que les pompiers ont répondu à environ 150 appels d'urgence jeudi.

La population totale des trois municipalités dépasse 146 000 habitants. Elles sont situées à environ 40 km de Boston, près des limites du New Hampshire.

Accidents et catastrophes

International