•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des infirmières inquiètes des compressions budgétaires à Horizon Santé-Nord

Des personnes qui tiennent des pancartes en mains
Plus de 60 travailleurs d'Horizon Santé-Nord dont des infirmières sont à risque de perdre leur emploi à cause des compressions budgétaires de l'hôpital. Photo: CBC/Angela Gemmill

Près d'une centaine d'infirmières et d'infirmiers ont pris part à une manifestation vendredi devant l'hôpital Horizon Santé-Nord. Ils se disent préoccupés par l'impact des mises à pied prévues par l'établissement de soins de santé sur les soins que reçoivent les patients.

Faisant face à un déficit budgétaire de près de 5 millions de dollars pour l’année fiscale 2018-2019, l’hôpital Horizon Santé-Nord prévoit éliminer en tout 51 postes à temps plein. Plus de 60 travailleurs pourraient être touchés par la mesure.

Une femme qui tient un drapeau en mainsTina Frappier est infirmière à Horizon Santé-Nord. Photo : CBC/Angela Gemmill

Tina Frappier est infirmière à Horizon Santé-Nord. Elle indique que « le moral des infirmiers à l’hôpital est [déjà] bas ».

On est frustrés. On a du mal à finir nos soins à temps, à les donner à 100 %. On a honte de ne pas pouvoir donner des soins à nos patients comme on le voudrait.

Tina Frappier, infirmière à Horizon Santé-Nord

L’infirmière Kelly Latimer, qui représente les infirmières autorisées oeuvrant à Horizon santé-Nord au niveau syndical, s’inscrit dans le même sens.

J’entends déjà des personnes dire : “Y aura-t-il quelqu’un pour prendre soin de moi si je suis admis à l’hôpital bientôt?”, affirme-t-elle.

Pour la présidente de l’Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario, Vicki McKenna, qui prenait aussi part à la manifestation, les compressions budgétaires ne tiennent aucunement compte des intérêts des patients.

Ce sont des décisions uniquement basées sur l’argent et il faut qu’elles soient renversées.

Vicki McKenna, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario

L’administration de l’hôpital admet que des infirmières seront touchées par les mises à pied, mais dit avoir veillé à garder intacts les services les plus importants de l’hôpital.

Nous faisons face à des pressions budgétaires comme tous les autres hôpitaux de la province. Nous n’avons pas réduit les lits et n’avons pas éliminé de personnel dans les départements tels que les services d’urgence et les soins critiques. Ce sont des services qu’un hôpital doit impérativement offrir dans la communauté, explique le vice-président des services aux patients à Horizon Santé-Nord.

En juillet, l'hôpital a reçu un coup de pouce de la province. En plus de lui octroyer un financement de près de 5 millions de dollars, le Réseau local d'intégration des services de santé du Nord-Est (RLISS) a permis à Horizon Santé-Nord d'enregistrer un déficit à condition de rétablir l'équilibre budgétaire en 2019-2020.

En Ontario, la loi interdit aux établissements de santé d'accuser des déficits.

Nord de l'Ontario

Établissement de santé