•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une partie des 150 perruques volées ont été retrouvées

Une femme de profil pose une perruque sur une tête de mannequin.
Frances Rae est la gérante de la boutique Eva and Compagny Wigs, où les perruques ont été dérobées la semaine dernière. Photo: La Presse canadienne / Darryl Dyck

L'occupant d'un hôtel du quartier Downtown Eastside, à Vancouver, a aidé la police à retrouver certaines des perruques subtilisées dans un magasin la semaine dernière.

« La personne qui a retrouvé le sac de perruques a immédiatement fait le lien avec la couverture médiatique au sujet du vol et a appelé le 911 », raconte un agent de la police de Vancouver, Jason Doucette, dans un communiqué.

« Même si nous avons récupéré une partie des perruques, l’enquête demeure une priorité », ajoute-t-il. La police aimerait retrouver le reste des postiches et trouver le coupable.

Au moins 150 perruques ont été volées dans la boutique Eva and Company Wigs, située avenue Broadway Ouest, le 7 septembre dernier.

Elles sont faites de cheveux naturels et sont évaluées à environ 2500 $ chacune. Une quinzaine d'entre elles étaient destinées à des patients de l’Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique.

Avec les informations de La Presse canadienne

Colombie-Britannique et Yukon

Justice et faits divers