•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tombée de rideau pour le 43e TIFF : Green Book de Peter Farrelly récompensé par le public

Peter Farrelly, Viggo Mortensen, Octavia Spencer et Mahershala Ali

Peter Farrelly, Viggo Mortensen, Octavia Spencer et Mahershala Ali au TIFF.

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le 43e Festival international du film de Toronto (TIFF), qui s'est déroulé cette année sous le signe du féminisme et de l'engagement politique, s'est conclu en fin de semaine. Le film Green Book de Peter Farrelly a obtenu la prestigieuse récompense du prix du public.

Un texte de Mathieu Simard

La comédie dramatique Green Book qui met en vedette Mahershala Ali et Viggo Mortensen raconte l'histoire d'un pianiste classique et de son chauffeur qui vont se lier d'amitié. Le prix du public au TIFF prédit souvent les gagnants des Oscars.

Et les gagnants sont...

Le TIFF n'est pas une compétition formelle, puisqu'il n'y a pas de jury pour toutes les catégories, comme à Cannes ou à Venise. Cependant, chaque année, les festivaliers sont appelés à voter pour leurs films préférés et des prix populaires sont remis. L'an dernier, le drame Trois affiches tout près d’Ebbing, Missouri avait obtenu la faveur du public.

Parmi les prix remis :

  • Prix du public : Green Book de Peter Farrelly;
  • Prix du meilleur film canadien : La disparition des lucioles de Sébastien Pilote;
  • Prix du meilleur court métrage canadien : Brotherhood Meryam Joobeur;
  • Prix du meilleur court métrage international : Field de Sandhya Suri;
  • Prix du meilleur premier film canadien : Les routes en février de Katherine Jerkovic;
  • Prix de la meilleure réalisatrice : Aäläm-Wärqe Davidian pour Fig Tree;
  • Prix du public du meilleur documentaire : Free Solo de E. Chai Vasarhelyi & Jimmy Chin.

Parmi les 343 films projetés au festival, le contexte politique aux États-Unis semble en avoir inspiré plusieurs cette année. Le documentariste Michael Moore présentait en première mondiale son film Fahrenheit 11/9 sur la présidence de Donald Trump. Le film Monsters and Men, qui traite des relations tendues entre la communauté noire et la police, est aussi le reflet de son époque.

Les thèmes de l'homosexualité et de la place des femmes dans la société ont aussi été portés à l'écran dans de nombreuses productions. On n'a qu'à penser aux longs métrages Boy Erased, de Joel Edgerton, et Widows, de Steve McQueen.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nicole Kidman et Russell Crowe dans le film Boy Erased de Joel Edgerton

Photo : Avec l'aimable autorisation du TIFF

Après une année marquée par les scandales sexuels à Hollywood, la direction du TIFF a mis sur pied une ligne téléphonique de dénonciation et un formulaire en ligne pour tenter d'éliminer le harcèlement sexuel ainsi que les comportements inappropriés dans l'industrie et de créer un espace sécuritaire pour tous les artisans.

La direction du TIFF a aussi pris l'engagement de présenter une programmation paritaire d'ici 2020. Seuls 34 % des longs et courts métrages projetés cette année étaient l'oeuvre de réalisatrices. L'initiative vise à encourager les femmes à prendre leur place derrière la caméra, parce que même si leur présence augmente dans les festivals, leurs films se retrouvent rarement dans les catégories les plus prestigieuses.

Nouvelle direction

Après 36 ans au sein de l'organisation du festival, le PDG Piers Handling cède sa place. Il avait annoncé il y a un an que le TIFF 2018 serait son chant du cygne. C'est la productrice Joana Vicente qui le remplacera en partie à compter du 1er novembre.

La nouvelle directrice générale a déjà fait sa marque dans l'industrie du cinéma en produisant plus d'une quarantaine de films, dont certains avec des réalisateurs de renom comme Brian De Palma. Le TIFF profite du départ de Piers Handling pour changer légèrement sa structure organisationnelle.

L'organisation du TIFF n'a toujours pas compilé les données finales sur la vente de billets, mais elle affirme être en voie d'égaler l'assistance enregistrée l'an dernier, avec plus de 600 000 entrées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !