•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PQ veut augmenter l'autonomie des professionnels de la santé

Élizabeth Larouche, candidate pour le Parti québécois dans Abitibi-Est.
Élizabeth Larouche, candidate pour le Parti québécois dans Abitibi-Est. Photo: Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

La candidate du Parti québécois en Abitibi-Est, Elizabeth Larouche, a rappelé les engagements son parti en matière de santé en insistant sur l'importance de ramener des services de proximité.

Pour ce faire, le PQ souhaite donner plus d'autonomie aux infirmières praticiennes, aux pharmaciens et aux physiothérapeutes, notamment. Cette « autonomie » accrue servira à étendre les services dans les CLSC.

« Nous ce que l'on propose, c'est qu'en CLSC, il y ait des services 7 jours sur 7, jusqu'à 21h pour rapprocher les services, donner accès à des professionnels de la santé. Les urgences mineures peuvent être répondues par des infirmières praticiennes et c'est ce qu'on veut offrir à la population, notamment dans ma circonscription », soutient Mme Larouche.

Le bien-être des patients qui séjournent dans les CHSLD a aussi été évoqué par la candidate.

« Pour les CHSLD, mon gouvernement a l'intention de rapidement climatiser les CHSLD en collaboration avec le CISSS-AT. On verra jusqu'où on peut aller. À ce moment-ci, notre gouvernement s'engage d'abord à la climatisation des CHSLD pour prévenir les prochaines canicules », soutient-elle.

Mme Larouche compte également investir davantage dans les soins à domicile.

Notre dossier sur les élections provinciales 2018 au Québec

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique