•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Claude Poitras laissera sa trace à L'Ange-Gardien

Jean-Claude Poitras
Jean-Claude Poitras Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le symposium Traces fête ses cinq ans ce week-end en accueillant nul autre que le créateur de mode, designer et artiste visuel de réputation internationale, Jean-Claude Poitras.

Un texte de Martin Vanasse, pour Les matins d'ici

Le prestigieux invité d’honneur sera présent à L’Ange-Gardien, près de Gatineau, pendant toute la durée de l’événement qui se déroule jusqu'à dimanche. M. Poitras affirme avoir accepté avec enthousiasme l’invitation de la petite et dynamique équipe de Traces, et qu’il est très heureux de venir à la rencontre de passionnés pour échanger et parler d’art.

Celui qui se voit comme un passeur donnera d’abord un atelier aux artistes qui créent en résidence au symposium. Il prononcera ensuite une conférence, dimanche matin, ouverte au grand public. Lors de ce rendez-vous, il souhaite amener les gens à se questionner sur qui ils sont vraiment et sur le glocal, c'est-à-dire la tendance qui s’oppose à la globalisation en redéfinissant ses origines pour ensuite mieux rayonner avec authenticité et singularité.

Jean-Claude Poitras, qui aura 70 ans l’année prochaine, assure que c’est une démarche qu’il s’efforce de mettre en pratique dans sa création depuis quelques années en s'efforçant de revenir aux sources et de retrouver l’enfant qui sommeille en lui.

Je pense que pour le temps qu’il me reste, j’ai envie de donner le meilleur de qui je suis, mais en étant très fidèle à qui je suis véritablement. Cette espèce de recherche du moi intérieur, de ce que j’ai pu tenter de camoufler et de cacher à cause de plein de choses, comme notre éducation, la religion, peu importe, j’ai envie finalement de me mettre à nu.

Jean-Claude Poitras, créateur de mode, artiste visuel et invité d'honneur du symposium Traces

La mode québécoise racontée

Jean-Claude Poitras souhaite aussi laisser sa trace à sa façon dans un livre à paraître aux Éditions de l’Homme le 29 octobre prochain. Un projet qu’il caresse depuis 15 ans. Dans Quand la vie défile, il souhaite réhabiliter l’histoire et l’importance de la mode d’ici, trop souvent oubliée et ombragée par celle des Français, des Italiens ou même des Américains.

J’ai toujours voulu démocratiser la mode, et je veux démontrer avec ce livre-là que l’on comprend tout ce qui se passe à travers la façon dont les gens se sont habillés chaque décennie. [...] Je démontre à quel point la mode est indissociable de la culture, de l’économie, et même du monde de la politique, alors je mets ça dans un contexte sociétal. Et je veux démontrer à quel point, finalement, la mode fait partie de nos vies.

Jean-Claude Poitras

Le cinquième symposium d’arts visuels Traces délaisse cette année le site Champboisé et se tient toute la fin de semaine à l’Hôtel de ville de L’Ange-Gardien, de même que sur la rue Principale du secteur de Buckingham.

POUR Y ALLER
Conférence de Jean-Claude Poitras
Décrypter la mouvance glocale pour mieux se redéfinir, se réinventer et se repositionner
Le 16 septembre, de 10 h à midi
Billets : 25 $

Ottawa-Gatineau

Arts visuels