•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des messages qui font une différence sur le pont Lions Gate

Un message écrit à la main où on peut lire Never, never, never give up, ever. installé sur le pont Lions Gate.
Des mots d'encouragements ont commencé à faire leur apparition sur le pont Lions Gate au courant de l'été. Photo: Radio-Canada / Jason D'Souza

Des notes rédigées à la main visant à prévenir le suicide font leur apparition sur le pont Lions Gate, à Vancouver, depuis quelques semaines. De telles attentions peuvent faire une réelle différence pour une personne en situation de détresse, selon le Centre d'intervention et de prévention du suicide de la Colombie-Britannique.

L’organisme reçoit au moins un appel à l’aide par mois d’un individu se trouvant sur le pont, en plus des nombreuses personnes qui confient au personnel du centre qu’elles réfléchissent à l’idée de s’y rendre, indique la codirectrice du centre, Liz Robbins.

Elle croit que des messages de soutien comme ceux qui ont été installés sur le pont Lions Gate sont susceptibles d’aider une personne en détresse à se sentir moins seule. « Je ne peux m’empêcher de penser qu’elle serait touchée et que cela pourrait la convaincre de traverser le pont et d’aller chercher de l’aide », dit-elle.

Une note en anglais où il est écrit « J'ai marché dans tes souliers, j'ai connu une douleur similaire, s'il-te-plait, écoute moi : tu es aimé. Tu es écouté. Tu trouveras de l'espoir et du courage ».Agrandir l’image« J'ai marché dans tes souliers, j'ai connu une douleur similaire, s'il te plaît, écoute-moi. Tu es aimé. Tu es écouté. Tu trouveras de l'espoir et du courage », peut-on lire sur cette note. Photo : Radio-Canada / Jason D'Souza

Liz Robbins indique que des messages comme « si vous vous demandez si quelqu’un d’autre a déjà été à votre place, j’ai été à votre place » peuvent représenter une lueur d’espoir pour le lecteur.

« Cela lui fait comprendre que demain est un autre jour et que les choses peuvent vraiment changer », explique-t-elle. « C’est incroyablement touchant qu’une personne ait fait cet effort. »

Si vous avez des pensées suicidaires ou si vous connaissez des gens qui sont en détresse psychologique, vous pouvez composer le numéro suivant pour un service en français, 24 heures par jour.

Ligne de prévention nationale du suicide
1.866.277.3553

Ou consultez le site web : http://www.crisisservicescanada.ca/fr/ (Nouvelle fenêtre)

Colombie-Britannique et Yukon

Santé mentale