•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Thales prévoit de mettre en service la ligne Métro d’ici décembre

Un train léger traverse un passage à niveau.
Le train léger à Edmonton. Photo: Lydia Neufeld/CBC

Selon un rapport préparé pour le conseil municipal, Thales Canada prévoit que le système de signalisation de la ligne de métro d'Edmonton sera pleinement opérationnel en décembre.

La Ville a toutefois un plan de secours, au cas où l’entreprise n’y arriverait pas.

Le plan alternatif implique l’extension du système de signalisation utilisé sur l’ancienne ligne de la capitale à certaines parties de la ligne de métro, indique le rapport qui devrait être examiné par le conseil mardi.

Le rapport indique que la ville commencera à installer ce système au début de l'année 2019, si nécessaire. Des consultants et des entrepreneurs ont été contactés pour aider au développement et à la mise en œuvre du projet.

La bataille qui dure depuis des années

En mai, la Ville a publié un avis de défaut sur le contrat de 55 millions de dollars après que Thales n’ait pas réussi à régler le système avant la date limite du 30 avril.

La ligne de train léger Métro, avec des arrêts à l’université MacEwan, au Royal Alexandra Hospital et au NAIT, a ouvert ses portes en 2015, avec plus d’un an de retard.

Le système de signalisation sur la ligne n’a cependant toujours pas été complètement fusionné avec celui de la ligne de métro, ce qui a entraîné des trains plus lents et des fréquences réduites.

Alberta

Transports