•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Tout peut être piraté », selon des spécialistes en informatique

Des codes informatiques.

Prévenir les attaques des pirates informatiques et le vol de données sensibles est un défi constant pour de nombreuses entreprises.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une conférence sur la cybersécurité se déroule pendant deux jours à Edmonton, dans le but de mieux outiller les particuliers et les entreprises et leur permettre de lutter contre les pirates informatiques.

Dhruv Majumdar est le gérant d’une entreprise de cybersécurité et « un chasseur de menaces », c’est-à-dire quelqu’un qui essaie de déjouer les attaques des pirates informatiques quotidiennement. Un travail compliqué, parce que les stratégies utilisées pour détourner des données changent constamment.

Plus la technologie évolue, plus on devient vulnérable.

Dhruv Majumdar, gérant, Elevated Prompt

Le spécialiste est catégorique : « Tout peut être piraté. » D’où l’importance d’être proactif et de se préparer au pire, avant même qu’il n'arrive.

« C’est un jeu de probabilités, explique-t-il. On part avec l'idée qu’on a déjà été piratés, alors comment est-ce qu’on peut contenir les fuites? Il ne faut pas attendre de recevoir une alerte avant d’agir. »

Herwinder Singh Dhami, l’organisateur de la conférence Bsides, estime que ce sont surtout les entreprises et les gouvernements qui sont visés par les pirates informatiques en raison des données qu’ils compilent.

Les particuliers, eux, doivent surtout faire attention aux fraudes. Par exemple, si on reçoit l'appel de quelqu’un se faisant passer pour un employé de l’Agence de revenu du Canada, il ne faut pas avoir peur et lui donner ses informations bancaires, explique-t-il.

On essaie vous faire peur, car on utilise votre peur pour vous extorquer de l’argent. Certaines personnes ont perdu des milliers de dollars comme ça.

Herwinder Singh Dhami, organisateur de la conférence Bsides

Vers une meilleure information

L’objectif de la conférence Bsides, à laquelle près de 300 personnes participent, est de sensibiliser les gens aux problèmes de la sécurité informatique.

En effet, le meilleur moyen d’éviter que les Canadiens ne tombent dans les pièges des pirates informatiques et des arnaqueurs, c’est de les informer, estime Dhruv Majumdar. Le défi, c’est d’expliquer un domaine assez complexe, de manière à ce que les jeunes et les moins jeunes le comprennent.

Dhruv Majumdar sourit à la caméra. C'est un jeune homme d'une vingtaine d'années, il a les cheveux et les yeux noirs.

Dhruv Majumdar est le gérant d’une entreprise de cybersécurité.

Photo : Radio-Canada

« C’est très important pour moi, affirme Dhruv Majumdar. Quand je parle avec mes parents, c’est impossible pour eux de comprendre le travail que je fais. Je ne les blâme pas pour ça, c’est surtout moi-même que je blâme, car je n’ai pas les mots pour expliquer mon travail de manière assez simple. »

Le fait d'être informé et proactif est donc, selon lui, le meilleur moyen de battre les pirates informatiques à leur propre jeu.

Alberta

Cybersécurité