•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé d'avoir exploité sexuellement deux personnes handicapées

Affiche du Palais de Justice de Québec, printemps 2016
palais de Justice de Québec Photo: Radio-Canada / Carl Boivin

Un préposé aux bénéficiaires de Québec fait face à des accusations d'exploitation sexuelle envers deux déficients intellectuels.

Un texte de Yannick Bergeron

Les gestes reprochés à Yves Fournier ne seraient pas survenus dans le cadre de son travail, mais il aurait été en situation d'autorité envers les deux présumées victimes.

Selon les documents de la cour, il aurait incité les plaignants, des personnes ayant une déficience mentale, à le toucher à des fins d'ordre sexuel.

Les présumées victimes sont un jeune homme et une jeune femme âgés dans le début de la vingtaine.

Fournier, 52 ans, fait face à une accusation supplémentaire d'agression sexuelle envers la jeune femme.

C'est d'ailleurs pour cette infraction qu'il avait été arrêté une première fois en juin.

Il avait été remis en liberté après avoir signé un document dans lequel il s'engageait à ne pas communiquer avec la présumée victime.

Détenu

Il n'aurait pas respecté cet engagement ce qui lui a valu de se retrouver derrière les barreaux.

La poursuite s'oppose maintenant à ce qu'il reprenne sa liberté pendant le processus judiciaire.

L'enquête sur remise en liberté de Fournier qui n'a pas d'antécédent judiciaire aura lieu lundi.

Les gestes à caractères sexuels qui lui sont reprochés seraient survenus entre les mois novembre 2017 et mai 2018.

Québec

Justice et faits divers