•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Colis suspect aux Promenades Gatineau : un homme arrêté

Un camion de la Sûreté du Québec se trouve devant un magasin La Baie.
Des techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec ont été appelés en renfort. Photo: Radio-Canada / S.B.
Radio-Canada

Les agents du Service de police de Gatineau (SPVG) ont arrêté jeudi un homme en lien avec un colis suspect qui a forcé l'évacuation d'une partie des Promenades Gatineau en après-midi.

Il a été neutralisé en soirée, a indiqué le SPVG dans un communiqué.

L'homme de 58 ans qui réside à Gatineau a été transporté au poste de police pour rencontrer les enquêteurs.

Il s'est vu remettre une promesse de comparaître assortie de diverses conditions à respecter. Il devra se présenter devant la Cour du Québec à une date ultérieure afin de répondre à diverses accusations dont proférer des menaces, troubler la paix et méfait public.

Un colis inoffensif

Les policiers gatinois ont précisé que le colis était inoffensif. Un homme arrêté en marge des événements reste détenu et pourrait faire face à des accusations.

Le colis suspect avait été découvert lors d'une intervention policière au centre commercial du secteur de Gatineau. Les policiers s'étaient rendus sur place vers 14 h en raison d’un homme qui proférait des menaces.

La découverte du colis a mené à une évacuation partielle des Promenades, puis à leur fermeture pour le reste de la soirée. Des techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec (SQ) ont été appelés en renfort.

L'opération policière a forcé la mise en place d'un important périmètre de sécurité autour du centre commercial. Le SPVG a indiqué que l'enquête se poursuit.

Correction :

Une précédente version de ce texte affirmait que la Sûreté du Québec dirigeait les opérations. Or, le SPVG a précisé qu'il était toujours responsable de l'intervention, mais que des spécialistes de la SQ étaient en route pour neutraliser le colis suspect.

Ottawa-Gatineau

Justice et faits divers