•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johnny Manziel veut jouer

Johnny Manziel
Johnny Manziel Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson
Radio-Canada

Il n'y avait pas de controverse au poste de quart chez les Alouettes quand Johnny Manziel était sur le carreau. Mais maintenant, il revient et il veut jouer.

Un texte de Jean St-Onge

En l'absence de Manziel, qui a subi une commotion le 11 août, le jeune Antonio Pipkin a obtenu le poste de partant et s'en est plutôt bien tiré, menant les Alouettes à deux victoires en trois matchs.

Après avoir secondé Pipkin il y a deux semaines à Ottawa, Manziel s'attendait visiblement à reprendre le poste de partant.

L'ancien des Browns de Cleveland était à l'entraînement dimanche, mais a été frappé par un virus qui l'a tenu à l'écart de l'entraînement lors des trois jours suivants.

À son retour jeudi, Manziel n'a pas caché qu'il était frustré de la tournure des événements.

« Je me rappelle ce que l'entraîneur Sherman a dit quand je suis arrivé. Il a dit : "Ça doit marcher et ça va marcher". Je me sens un peu frustré, car après la blessure je n’ai pas joué. Puis, je tombe malade et je manque des entraînements. Maintenant, je me sens en retard sur les autres. »

« J’ai de la difficulté à concevoir mon rôle présentement, a celui que l'on surnomme Johnny Football. Je ne suis pas un quart pour les courts gains sur les troisièmes essais. Je n’ai pas l’impression d’avoir un rôle défini dans le plan de match. »

Même s’il n’a joué que deux matchs, Manziel réagit comme un vétéran qui détient le poste de numéro un et qu’il le retrouverait dès son retour en santé.

J’espère que l’organisation, que les gens en place n’ont pas perdu confiance en moi et que j’aurai la chance de revenir travailler avec la première unité offensive pour avoir une chance de jouer.

Johnny Manziel

« J’ai l’impression qu’ils ont échangé la moitié de l’organisation pour m’amener ici. J’aurais pensé que je jouerais. C’est ce qui me rend perplexe. »

Une attitude de compétiteur

Le directeur général Kavis Reed a accueilli positivement les réactions de Manziel.

Nous sommes très heureux que Johnny ne soit pas à l’aise dans un rôle de réserviste. Nous sommes heureux parce que ça montre qu’il a la bonne mentalité pour aider cette organisation à avoir du succès.

Kavis Reed

« Si vous êtes un compétiteur et un professionnel accompli comme Johnny, vous voulez être l’homme de la situation », a poursuivi Reed.

Quand on demande s’il croit que Manziel est un bon coéquipier, même s’il a exprimé ses frustrations, Kavis Reed n’hésite pas une seconde.

« Absolument. Je crois qu’il est un bon joueur d’équipe à cause de ce qu’il a fait depuis qu’il est avec nous, affirme le DG. Il reste après les entraînements pour regarder des vidéos avec les receveurs.

« Je crois qu’il est un bon joueur d’équipe. Il y a des gars comme lui qui veulent jouer et ce sont des gars que vous voulez dans votre équipe. »

Puisqui'il a raté les trois entraînements principaux de la semaine, Manziel devrait être en uniforme comme troisième quart des Alouettes vendredi face aux Lions de la Colombie-Britannique.

Il sera intéressant de suivre la situation des quarts la semaine prochaine, particulièrement si Antonio Pipkin et les Alouettes signent une troisième victoire d'affilée.

Manziel pourrait alors se retrouver de nouveau dans le rôle de réserviste, à moins que sa gastroentérite ne resurgisse...

Football

Sports