•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des produits ménagers pourraient contribuer au surpoids chez les enfants

Des jambes d'enfant potelées.

« Les produits nettoyants antibactériens peuvent changer le microbiome environnemental et changer les risques de surpoids chez l’enfant », dit Anita Kozyrskyj, de l'Université de l'Alberta.

Photo : Getty Images / Image Source

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des produits ménagers contenant des désinfectants pourraient entraîner un surpoids chez les enfants en modifiant leur flore intestinale, selon une étude publiée lundi dans le Canadian Medical Association Journal.

Un texte de Fanny Bédard

Des chercheurs des quatre coins du Canada ont analysé le microbiote intestinal de 757 bébés issus de la population en général à l’âge de 3 à 4 mois et ont plus tard noté leur poids à l’âge de 1 an et de 3 ans. Ils se sont aussi intéressés à l’exposition des enfants à des produits désinfectants, à des détergents et à des produits ménagers écologiques dans leur maison.

D'après leurs recherches, les enfants vivant au sein de foyers où des désinfectants sont utilisés au moins une fois chaque semaine ont deux fois plus de chances d’avoir des niveaux élevés de Lachnospiraceae, une bactérie présente dans leur microbiote intestinal, à l’âge de 3 à 4 mois.

« À l'âge de 3 ans, leur indice de masse corporelle (IMC) était plus élevé que celui des enfants qui n’avaient pas été exposés à une utilisation importante de désinfectants quand ils étaient bébés », indique dans un communiqué Anita Kozyrskyj, chercheuse principale de cette étude et professeure en pédiatrie à l’Université de l’Alberta.

Les nettoyants écologiques, est-ce mieux?

Les chercheurs ont également trouvé que les bébés vivant dans des foyers utilisant des nettoyants écologiques présentaient des microbiotes différents et qu’ils étaient moins susceptibles d’être en surpoids à l’âge de 3 ans.

Toutefois, ils n’ont pu prouver que les changements dans la flore intestinale de ces enfants étaient la cause de ce risque moins élevé de surpoids. Les chercheurs suggèrent ainsi que l’utilisation de produits écologiques est peut-être liée à des habitudes de vie plus saines chez les mères, de même qu'à de meilleures habitudes alimentaires contribuant à une flore intestinale en meilleure santé et à un poids plus sain.

Les produits nettoyants antibactériens peuvent changer le microbiome [ensemble des microbiotes] environnemental et changer les risques de surpoids chez l’enfant.

Une citation de : Anita Kozyrskyj, professeure au département de pédiatrie de l'Université de l'Alberta

Anita Kozyskyj soutient qu'il faut faire de nouvelles études pour classifier les produits ménagers par ingrédients. Selon elle, dans le cas contraire, cela représenterait une limite de l’étude.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !