•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un scrutin sur fond de déclin démographique dans René-Lévesque

Une vue sur la ville de Baie-Comeau
Vue sur la ville de Baie-Comeau Photo: Serge Jauvin

De Sacré-Coeur à Baie-Trinité, près de 33 000 électeurs se préparent à voter le 1er octobre. Les défis demeurent nombreux dans René-Lévesque, une circonscription de la Côte-Nord où la population ne cesse de décroître.

Pour l'instant, quatre candidats s'affrontent et Éric Barnabé veut déposer sa candidature pour le Parti conservateur du Québec.

Le Parti québécois a de solides assises dans René-Lévesque, mais ça ne fait pas peur aux autres candidats. Jonathan Lapointe représente le Parti libéral.

Jonathan Lapointe, candidat du Parti Libéral du Québec dans René-Lévesque, sur la Côte-Nord (en studio à Radio-Canada)Jonathan Lapointe, candidat du Parti Libéral du Québec dans René-Lévesque, sur la Côte-Nord (en studio à Radio-Canada) Photo : Radio-Canada

Si je ne croyais pas en mes chances, je ne serais pas ici devant vous aujourd'hui, lance d’entrée de jeu Jonathan Lapointe. Je crois réellement en mes chances et je pense qu'avec le bilan du Parti libéral, on va être capable de gagner le comté de René-Lévesque.

André Desrosiers croit qu'il faut miser sur la Coalition avenir Québec pour développer la région.

J'espère que la vague va se rendre sur la Côte-Nord parce que c'est le temps de changer, avance pour sa part André Desrosiers.

André Desrosiers, candidat pour la CAQ dans René-Lévesque, sur la Côte-NordAndré Desrosiers, candidat pour la CAQ dans René-Lévesque, sur la Côte-Nord Photo : CAQ

Avec toutes les ressources naturelles qui ont été prélevées ici aujourd'hui, quand on arrive à Québec, on a l'impression d'être quêteux.

André Desrosiers, candidat de la Coalition avenir Québec dans René-Lévesque

Le député sortant, Martin Ouellet, pense que les électeurs sont satisfaits des combats qu'il a menés dans l'opposition.

Le candidat du Parti québécois dans René-Lévesque, Martin Ouellet, donne le  coup d'envoi à sa campagne électorale.Le candidat du Parti Québécois dans René-Lévesque, Martin Ouellet Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Je pense que, dans la région ici, on a un enracinement très fort, indique Martin Ouellet. Les valeurs du Parti québécois, ses convictions, son combat pour les régions, l'État fort au service des gens, cela parle beaucoup ici.

De son côté, Québec solidaire a fait appel à Sandrine Bourque, une Montréalaise qui fait campagne à distance.

Sandrine Bourque représente Québec solidaire dans René-Lévesque.Sandrine Bourque représente Québec solidaire dans René-Lévesque. Photo : Québec solidaire

C'est une région avec beaucoup de potentiel au niveau économique, au niveau environnemental et au niveau humain aussi, remarque Sandrine Bourque.

Les quatre considèrent l'exode de la population comme un enjeu de taille dans René-Lévesque. Chaque candidat compte s'attaquer à ce problème s'il est élu.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Côte-Nord

Élections Québec