•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Broncos vont de l'avant malgré la défaite

Des joueurs des Broncos sont réunis sur la glace avant le début du match.
C'est avec une équipe presque entièrement renouvelée que les Broncos de Humboldt entament, mercredi soir, leur saison régulière. Photo: La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Les joueurs des Broncos de Humboldt, de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan, se sont inclinés 2-1, mercredi soir, contre les Hawks de Nipawin. Ce match inaugural et symbolique a marqué le retour officiel sur la glace des Broncos après le tragique accident d'autocar du printemps dernier.

Un texte de Lise Ouangari

L’aréna de la petite communauté de Humboldt a vibré comme si elle avait accueilli un match de Ligue nationale de hockey.

Les couleurs vert et jaune ont envahi ce temple du hockey local lorsque les Broncos ont entamé officiellement leur saison de hockey junior, cinq mois après l'accident d'autocar qui a fait 16 morts, dont 10 joueurs, et 13 blessés, le 6 avril dernier.

Pour les Broncos, l'histoire a repris là où elle s'était arrêtée, puisqu’ils ont affronté les Hawks de Nipawin, l'équipe qui les attendait le jour du drame.

Un match chargé d'émotion

Si ce match signe un nouveau départ pour les Broncos, il a également été l'occasion de rendre de nouveau hommage à chacune des victimes de l'accident, aux survivants ainsi qu'aux premiers répondants.

Nathan Oystrick derrière ses joueurs lors du match avec la foule qui encourage derrière lui.L'entraîneur en chef des Broncos, Nathan Oystrick, a déclaré que son équipe avait fléchi en deuxième période, mais qu'elle avait su se ressaisir bien que cela n'ait pas suffi à arracher la victoire. Photo : The Canadian Press / JONATHAN HAYWARD

L'entraîneur des Broncos, Nathan Oystrick, a souligné la prestation de ses joueurs, qu'il a qualifiés de tenaces face à l'adversité.

« Ce match était un pas en avant. La foule était dedans. C'était émotif, c'est bien d'avoir la communauté derrière nous », a-t-il déclaré.

Nous allons continuer à aller à la patinoire tous les matins pour travailler. C'est ce que nous devons faire pour progresser.

Nathan Oystrick, entraîneur en chef des Broncos

Luke Puto, 19 ans, est un ami de plusieurs joueurs des Broncos, dont des victimes. Selon lui, ce premier match marque un nouveau départ pour la communauté qui vit au rythme du hockey.

Luke Puto pose devant les 16 batons de hockey déposés contre l'édifice de l'arena à Humboldt.« C'est très excitant de voir tous les gars ensemble et jouer à nouveau », a dit Luke Puto, un ami des victimes. Photo : Radio-Canada

« Je connaissais beaucoup de gars qui faisaient partie de l'équipe, l'année dernière, alors c'est un peu triste, mais c'est aussi très positif parce que la ville aime vraiment le hockey. C'est bon de voir tout le monde avancer ensemble. »

Ce match nous donne de l'espoir.

Luke Puto, partisan des Broncos de Humboldt

« Au cours des cinq derniers mois, la situation a été très tendue, triste, et le hockey nous donne de l’espoir. Aujourd’hui, marque une nouvelle étape, une nouvelle direction », a-t-il expliqué.

Luke Puto avait prévenu que les partisans déverseraient toutes leurs émotions des derniers mois dans leurs encouragements.

« Je m'attends à ce que ce soit très bruyant, avec beaucoup d'encouragements, je m'attends à ce que l'ambiance ressemble à un match de séries éliminatoires », a-t-il dit.

C'est très excitant de voir tous les gars ensemble et jouer à nouveau.

Luke Puto, partisan des Broncos de Humboldt

De nouveaux visages

Dans le dos des joueurs, les partisans des Broncos lisent désormais presque que de nouveaux noms, puisque seuls deux joueurs parmi les survivants, Brayden Camrud et Derek Patter, font partie de l'alignement.

Des maillots de hockey des Broncos de Humboldt pendus dans un vestiaire.Parmi la nouvelle équipe des Broncos de Humboldt, 20 des 22 joueurs sont des nouveaux visages. Photo : Radio-Canada / Émilio Avalos

Mel Lohman, 69 ans, suit les Broncos depuis plus de 40 ans. Il croit que le hockey aidera la communauté à guérir.

Mel Lohman qui porte un chapeau se tient devant le mémorial des Broncos dans l'arena Elgar Petersen à Humboldt, avant le premier match de la saison.Mel Lohman, un partisan des Broncos de Humboldt Photo : Radio-Canada / Lise Ouangari

« Pour l'équipe, mais aussi pour les partisans, pour tout le monde, il y aura quelque chose de différent durant les premiers matchs. »

Je suis excité que la saison de hockey reprenne.

Mel Lohman, partisan des Broncos

Le président des Broncos, Jamie Brockman, espère qu'avec la saison qui reprend, la communauté va recommencer une vie normale.

Un partisan venu de loin

Steve Bonneville n’a pas rechigné devant les kilomètres à parcourir pour se rendre à Humboldt et vivre ce match symbolique.

Venu de Cambridge, en Ontario, il avait réagi au lendemain de l’accident en faisant une collecte de fonds et en vendant des autocollants « Humboldt Broncos Strong » destinés aux casques de hockey. « On est rendu à 40 000 $ », s’est-il réjoui.

Steve Bonneville et son fils sont dans l'entrée de l'aréna à Humboldt lors d'un match de hockey. Venu de Cambridge, en Ontario, Steve Bonneville, avec son fils, avait réagi au lendemain de l’accident en faisant une collecte de fonds pour les Broncos et la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan. Photo : Radio-Canada / Lise Ouangari

M. Bonneville a donné mercredi à l’équipe des Broncos un chèque de 20 000 $, tandis que l’autre moitié sera versée à la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan.

L'ambiance est incroyable.

Steve Bonneville, un partisan venu d'Ontario

Ce partisan de hockey confie qu'il n'a pas pu s'empêcher de ressentir la douleur de la communauté endeuillée.

« C'est différent, c'est difficile. Ce matin, on est allé voir là où l'accident a eu lieu, c'est incroyable. Quand tu arrives, les sentiments te pèsent sur le cœur. On avait le sentiment d'être à des funérailles », a-t-il confié.

Toutefois, il a affirmé que le coup de sifflet lui a permis de retrouver le sourire.

À l'aréna, c'était parfait. Ce soir, il y avait du bonheur, le monde s'amusait, il n’y avait pas vraiment de tristesse, tout le monde était content.

Steve Bonneville, un partisan venu d'Ontario

Entraîneur d’une équipe de hockey à Cambridge, Steve Bonneville a qualifié la nouvelle formation de talentueuse. « C'est une très bonne équipe. C'est les Broncos qui dominent », a-t-il commenté entre deux périodes.

Des survivants sont là pour la nouvelle équipe

Kaleb Dahlgren, un des survivants du drame, a dit que certains autres survivants de l'accident n'étaient pas psychologiquement prêts à assister au match, mais lui a tenu à être présent dans l'aréna pour soutenir les nouvelles recrues.

C'est important pour moi d'être là ce soir pour soutenir la nouvelle équipe.

Kaleb Dahlgren, un survivant de l'accident des Broncos

Justin Trudeau appuie les Broncos

Lors d'une réunion du caucus libéral à Saskatoon, le premier ministre, Justin Trudeau, a déclaré qu'il pensait aux Broncos de Humboldt.

« Les Canadiens ont rapidement partagé leur amour, leur soutien, leur générosité et leur gentillesse au moment où ils en avaient si désespérément besoin. Donc [je dis] aux gens de Humboldt, sachez que nous sommes avec vous. Sachez que nous continuerons à vous soutenir pendant votre guérison », a-t-il déclaré.

Hockey junior

Sports