•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections Québec met la population en garde contre une fraude par texto

Un électeur dirige son bulletin de vote vers une boîte de scrutin.
Élections Québec a fait savoir que jamais l'organisation ne proposerait de rémunération pour inciter les électeurs à aller voter. Photo: La Presse canadienne / Graham Hughes

Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) a lancé une mise en garde sur son compte Twitter, mercredi, concernant une arnaque bancaire qui circule actuellement par message texte.

Il s'agit d'un texto – truffé de fautes de français, l'un des indices qui permettent généralement de flairer les communications frauduleuses – disant provenir du DGEQ et promettant une rémunération en échange d'un vote. Le tout est présenté comme une mesure pour favoriser la participation au scrutin du 1er octobre.

« Pour déposer votre rétribution [sic­], suivez les instructions ci-dessous », peut-on lire à la fin du message.

Puis, un deuxième message présente un logo Interac et un lien cliquable.

Une capture d'écran montre un message texte qui promet une rémunération en échange d'un vote.Élections Québec a mis la population en garde mercredi contre ce message frauduleux. Photo : Twitter/@electionsquebec

Le DGEQ a diffusé un tweet mercredi après-midi pour informer la population de cette arnaque.

« Important! Un faux message texte circule présentement. Sachez qu'en aucun cas, Élections Québec ne demanderait une rétribution ou n’offrirait une rémunération liée à l'exercice du droit de vote aux élections générales », a indiqué l'organisation sur Twitter.

Le DGEQ conseille aux électeurs de le contacter en cas de doute au 1 888 353-2846.

Un peu plus de 6 millions de Québécois sont invités à voter le 1er octobre. En 2014, lors des dernières élections générales, 71,43 % des électeurs inscrits ont exercé leur droit de vote.

Le taux de participation chez les jeunes de 18 à 24 ans lors de ce scrutin est de 55 %. Cette année, Élections Québec a mis sur pied une campagne publicitaire qui les cible plus particulièrement afin d'encourager leur participation.

Politique provinciale

Politique