•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Morneau privilégie les mesures ciblées à des baisses d'impôts

Le ministre des Finances, Bill Morneau
Le ministre Morneau annoncera cet automne des mesures pour renforcer la compétitivité du Canada. Photo: La Presse canadienne / Christopher Katsarov
La Presse canadienne

Le ministre des Finances, Bill Morneau, envisage des mesures ciblées pour accroître la compétitivité du Canada plutôt que de plus larges réductions d'impôt pour les sociétés, affirment des sources.

Depuis des mois, les entreprises du Canada exercent des pressions sur les libéraux fédéraux pour qu'ils réagissent à la récente réforme fiscale opérée aux États-Unis. De nombreux chefs d'entreprises ont lancé une mise en garde contre cette réforme, estimant qu'elle plaçait le Canada en position de lourd désavantage.

M. Morneau a indiqué cette semaine aux journalistes qu'il n'avait rien exclu lorsque questionné sur la possibilité que des réductions d'impôts fassent partie de son plan pour la compétitivité.

Mais des sources qui connaissent son plan et se sont exprimées sous le couvert de l'anonymat ont indiqué que M. Morneau avait rencontré des entreprises à travers le pays pour discuter de la meilleure façon de gérer les changements aux États-Unis avec des mesures ciblées.

Le ministre Morneau a l'intention d'annoncer des politiques dans sa mise à jour économique de l'automne pour renforcer la compétitivité du Canada.

Les modifications apportées au début de 2018 par l'administration Trump comprennent d'importantes réductions d'impôt pour les entreprises et un assouplissement des réglementations. Certains observateurs craignent que ces mesures fassent du Canada une destination moins intéressante pour les investissements.

Économie

Politique