•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Musée royal de l’Alberta est enfin prêt

Le député David Shepherd et le ministre Miranda dévoile fièrement une plaque indiquant la date d'ouverture du musée.
Le nouveau musée est situé en plein coeur du centre-ville d'Edmonton, juste derrière l'hôtel de ville. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le plus grand musée de l'Ouest canadien ouvrira ses portes le 3 octobre. Le ministre albertain de la Culture et du Tourisme, Ricardo Miranda, en a fait l'annonce mercredi matin devant le musée, qu'il estime « de calibre mondial ».

En tout, 5300 objets y seront mis en valeur dans un espace deux fois plus grand qu’à l’ancien emplacement du musée, dans le quartier Glenora, fermé depuis décembre 2015.

Ce ne sera pas une ouverture progressive : toutes les expositions seront accessibles dès l’ouverture, annonce le directeur du musée, Chris Robinson. Et pour l’occasion, l’entrée sera même gratuite.

Du 3 au 8 octobre, les visiteurs pourront venir explorer l’espace muséal sans frais. Le directeur a même promis des prestations de danse et de musique pour souligner l’inauguration du nouveau bâtiment. Le public est invité à se procurer les billets gratuitement sur le site du musée pour se garantir une place.

Une semaine après l’ouverture, toutefois, il devra s'acquitter d'un droit d’entrée. Celui s’élève à une vingtaine de dollars pour les adultes. Des tarifs réduits seront offerts, entre autres, aux familles et aux membres des communautés autochtones.

Pas de retard, selon le ministre

Au fil de la progression du projet, plusieurs dates approximatives avaient été évoquées pour l’ouverture du musée : 2015, 2017, puis début 2018. C’est la première fois aujourd’hui que les gestionnaires fixent la date à laquelle le public pourra entrer dans le bâtiment.

Selon le ministre Miranda, la construction de l'édifice s’est conclue à temps et selon le budget prévu. Les reports successifs dans la date d’ouverture, explique-t-il, se justifient par la complexité de l’opération du déménagement des pièces exposées et les consultations auprès des peuples autochtones.

Le coût du nouveau musée est de 375,5 millions de dollars. La facture a été divisée entre les gouvernements provincial et fédéral, qui ont payé respectivement 253 et 122,5 millions de dollars.

Les expositions du Musée royal de l’Alberta seront entièrement bilingues.

Alberta

Histoire