•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avis réglementaire de faire bouillir l'eau vise 8000 résidences de Gatineau

Un verre est rempli avec l'eau du robinet.
L'avis réglementaire de faire bouillir l'eau touche 8000 adresses. Photo: iStock

Quelque 8000 résidences de l'est de Gatineau sont visées par un avis réglementaire de faire bouillir l'eau, a annoncé la Municipalité mercredi après-midi.

La zone touchée par cet avis se trouve au nord du boulevard de La Vérendrye, au sud de l'autoroute 50, à l'est du boulevard Gréber et à l'ouest de la rue du Grand-Ruisseau.

Une carte montre la zone visée par l'avis.L'avis réglementaire touche une vaste partie du secteur de Gatineau. Photo : Ville de Gatineau

Les citoyens doivent faire bouillir l'eau pendant une minute avant de la consommer. L'avis reste en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Le problème a été découvert lors d'un échantillonnage de routine. L'analyse a montré la présence de bactéries anormales, mais elles n'ont pas encore été identifiées.

La Ville de Gatineau doit maintenant purger le réseau d'aqueduc de la zone problématique. On fera circuler de la nouvelle eau et de nouveaux tests de qualité seront effectués.

Par ailleurs, un centre d'hébergement et de soins de longue durée et l'Hôpital de Gatineau se trouvent à l'intérieur du périmètre. Des employés de l'hôpital distribuent des bouteilles d'eau aux unités de soins et le personnel en cuisine fait bouillir l'eau du robinet avant de l'utiliser.

Le 5e avis cette année

Il s'agit du cinquième avis de faire bouillir l'eau à Gatineau depuis le début de l'année. La semaine dernière, la découverte d'une concentration de bactéries au-delà des normes permises dans trois échantillons avait forcé 14 000 ménages à faire bouillir leur eau pendant près de deux jours.

Sur son site Internet (Nouvelle fenêtre), la Ville de Gatineau explique que les avis réglementaires comme celui publié mercredi sont différents des avis préventifs.

Les avis de faire bouillir l'eau réglementaires sont publiés lorsque les tests ont permis de déceler la présence de bactéries, peut-on y lire. Les résidants touchés doivent alors faire bouillir l'eau jusqu'à ce qu'ils reçoivent un avis les informant que la situation est revenue à la normale.

À titre comparatif, les avis de faire bouillir l'eau préventifs sont publiés dès qu'il y a dépressurisation dans le réseau. Une fois des analyses réalisées, l'avis préventif peut être levé si les tests sont négatifs ou il peut donner lieu à un avis réglementaire dans le cas contraire.

Avec les informations de Pascale-Marie Dufour

Ottawa-Gatineau

Justice et faits divers