•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD doit mieux communiquer avec les Canadiens, selon Jagmeet Singh

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, regarde vers la gauche en parlant.

Jagmeet Singh estime que le NPD est uni, mais qu'il reste beaucoup de travail reste à faire.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le chef du Nouveau parti démocratique du Canada (NPD), Jagmeet Singh, reconnaît que sa formation politique doit faire un meilleur travail pour rejoindre les Canadiens.

Il a fait cette déclaration au moment où les membres de son caucus sont réunis jusqu’à jeudi, à Surrey, en Colombie-Britannique, pour une rencontre stratégique. Le chef briguera d'ailleurs un siège à la Chambre des communes dans une circonscription voisine, soit Burnaby-Sud.

Jagmeet Singh estime que le NPD est uni, mais qu'il reste beaucoup à faire. Il dit comprendre que certains Canadiens ont l’impression que le NPD n’en a pas fait assez pour défendre leurs intérêts en matière environnementale, en santé et dans le domaine du logement.

La rencontre se déroule dans un contexte où des partisans s’inquiètent pour la santé financière du parti et remettent en question l’efficacité de leur chef.

Jagmeet Singh a essuyé les critiques de certains pour avoir interdit au député Erin Weir de se présenter sous la bannière néo-démocrate lors du prochain scrutin. Le député de la Saskatchewan, qui avait fait l'objet d'une enquête après avoir été visé par des plaintes de harcèlement envers des membres du personnel féminin de son parti, a été expulsé du caucus du NPD en mai dernier.

Des militantes du NPD ont toutefois applaudi cette décision du chef dans une lettre publiée en ligne mardi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique fédérale

Politique