•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un long métrage tourné en un seul plan-séquence à Windsor

Les acteurs principaux d'un film portant sur le suicide.
Le film de 90 minutes sera visionné entièrement sur deux écrans, d'un côté on voit Daved Wilkins et de l'autre Sarah Booth. Photo: Radio-Canada / Katerina Georgieva

Un cinéaste de la région de Windsor, en Ontario, s'est lancé un défi technique aussi audacieux que complexe : tourner en un seul plan-séquence un long métrage de 90 minutes.

Intitulé Last Call, le film raconte le dernier appel d'un homme suicidaire qui en essayant de joindre une ligne d'écoute téléphonique tombe par erreur sur une femme qu'il ne connaît pas.

L'idée est de tourner et montrer cette conversation au public sans montage ni coupure.

Ce sera comme une grande pièce de théâtre filmée dans deux endroits différents, explique l’homme derrière le projet, Gavin Booth.

Des équipes tourneront en simultanée les deux personnages puis le film sera monté de façon à ce qu'ils apparaissent sur un seul et même écran coupé en deux.

La séquence sera filmée huit fois et c'est la meilleure qui sera retenue.

Ce sera le premier long métrage de M. Booth et il s'attend à ce que ce soit une réalisation difficile.

D’un point de vue logistique, le film sera un cauchemar.

Gavin Booth, cinéaste

Les deux seuls ajouts qui seront apportés au film seront la synchronisation du son et la musique du film qui devra être écrite.

Gavin Booth espère terminer son film au début de l’hiver.

Avec les informations de CBC.

Windsor

Cinéma