•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matane présente sa vision de son développement urbain

La rivière Matane et le parc des îles.

La rivière Matane et le parc des îles.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

La ville de Matane a présenté mardi soir une première ébauche d'une vision d'avenir pour son développement urbain. L'objectif est de s'approprier les rives de la rivière Matane et du fleuve Saint-Laurent.

Un texte de Jean-François Deschênes

L’architecte Pierre Thibault, qui a été chargé d'élaborer ce plan, propose de relier trois secteurs, soit la plage, le centre-ville et le parc des Îles.

Cette ébauche prévoit que les gens puissent circuler à pied ou à vélo d’un secteur à l’autre sans rencontrer d'obstacles, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Le projet nécessiterait des aménagements des deux côtés de la rivière, ainsi que de nouveaux ponceaux pour faciliter le passage d'une rive à l'autre.

Carte avec un trajet qui a la forme d'un noeud papillon.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le parcours proposé à la forme d'un noeud papillon dont le centre serait le centre-ville. L'architecte aimerait une libre circulation d'un secteur à l'autre ce qui n'est pas le cas présentement.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Pour l’architecte, il faut que ces réalisations soient simples et incitent au déplacement ainsi qu'à la détente, hiver comme été.

À pied, d’un bout à l’autre, c’est 15 minutes de marche, mais c’est des univers qui chacun sont extrêmement intéressants et qui offrent une grande diversité.

Je pense que c’est ça, cette idée de créer un réseau qui va faire un centre-ville beaucoup plus vivant.

Pierre Thibault, architecte
Deux hommesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les architectes Jérôme Lapierre(à gauche) et Pierre Thibault(à droite)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Le maire de Matane, Jérôme Landry, rappelle que des travaux importants doivent être réalisés dans les prochaines années, notamment la réfection du mur de protection qui longe l’avenue Desjardins, la construction d’un nouveau barrage du centre-ville et le réaménagement de la marina.

Ces projets pourront s’inspirer de cette nouvelle vision.

Une vision qui va nous permettre dans les 5, 10, 20 prochaines années de faire de bons choix d'aménagement ou de bonifier les projets qui sont sur les tables à dessin. […] Comment les faire mieux dans une vision d'ensemble, affire le maire.

Jérôme Landry espère qu’à terme, Matane saura se démarquer des autres villes de l’Est-du-Québec. Si on veut être plus attractif, il faut trouver une façon d’être plus séduisant, souligne-t-il.

Salle bondée de monde.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plus de 150 personnes ont participé à la rencontre.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Les coûts du projet n'ont pas été dévoilés pour l’instant. La rencontre avait pour but de présenter ce nouveau plan à la population pour encourager les échanges entre les quelque 150 personnes présentes.

L'architecte Pierre Thibault pourra s'inspirer de leurs suggestions et propositions. Une deuxième présentation est prévue dans quelques mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Urbanisme