•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des coûts plus élevés pour les travaux du secteur Lac-à-la-Tortue

Chantier de construction
Jour 1 des travaux dans le secteur Lac-à-la-Tortue à Shawinigan pour l'installation d'un réseau d'égouts et d'aqueduc. (Archives) Photo: Radio-Canada / Claudie Simard
Radio-Canada

Des coûts inattendus s'ajoutent au projet d'assainissement des eaux usées et d'aqueduc du secteur Lac-à-la-Tortue, à Shawinigan.

Le nombre de ponceaux à faire est plus important que prévu, ce qui augmente les dépenses de la Ville de 240 000 $, selon le maire Michel Angers.

« C’est un des chantiers les plus complexes et les plus compliqués à faire, relativise-t-il. C’est le plus gros du Québec dans ce genre-là, alors c’est sûr qu’il était pour nous arriver un certain nombre de choses ».

Réunis en séance ordinaire du conseil municipal mardi soir, les élus ont accepté de verser un montant maximal de 280 000 $ à l'entreprise Allen Entrepreneur général pour qu'il puisse construire tous les ponceaux nécessaires.

Michel Angers explique que l’évaluation initiale du projet était erronée. Ce sont les ingénieurs de Pluritec qui étaient responsables d'évaluer le travail à faire pour le projet d'assainissement des eaux usées et de distribution d'eau potable.

Sans fermer la porte à d’éventuelles poursuites, le maire de Shawinigan souligne cependant que la cause précise de cette sous-estimation est inconnue pour l'instant.

Malgré cette surprise, Michel Angers assure que ce dépassement ne devrait pas affecter le coût total du projet, maintenant évalué à 43 millions de dollars. Il explique que l’enveloppe sera respectée puisque l’entrepreneur a donné une « marge de manoeuvre » avec une soumission plus basse.

Avec les informations de Marilyn Marceau

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale