•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alliance des gens mise sur des réformes linguistiques et fiscales

Kris Austin en conférence de presse entouré de quelques partisans devant une imprimerie.
Kris Austin, chef de l'Alliance des gens, promet d'abolir la dualité linguistique au gouvernement s'il remporte les élections au Nouveau-Brunswick. Photo: CBC/Tory Weldon

L'Alliance des gens du Nouveau-Brunswick présente une plateforme électorale qui promet notamment l'abolition de la dualité linguistique au gouvernement et une réforme fiscale.

Le chef du parti, Kris Austin, a dévoilé le document mardi après-midi, à Riverview, devant une dizaine de personnes.


Langues officielles
Langues officielles

Le parti propose de mettre fin à 40 ans de débat linguistique en adoptant une politique basée sur le bon sens, la logique et la réalité au Nouveau-Brunswick.

L’Alliance des gens veut abolir la dualité linguistique. Elle propose de la remplacer par une pratique d’embauche de personnel bilingue là où le nombre le justifie.

La plateforme électorale comprend aussi l’abolition du Commissariat aux langues officielles, la création d’un seul réseau de santé bilingue et d’un seul système de transport scolaire.

Kris Austin dit ne voir aucune raison pour laquelle des autobus scolaires francophones et anglophones se suivent sur les routes aux frais des contribuables. Il qualifie cela de bêtise.

Le chef de l’Alliance des gens dit respecter les droits des deux communautés linguistiques, et il écarte toute préoccupation liée aux droits constitutionnels de recevoir des services gouvernementaux dans la langue officielle de son choix.

C’est aux gens de voir s’ils veulent nous poursuivre en cour. Nous avons confiance dans notre approche, affirme Kris Austin.


Économie
Économie

Kris Austin promet aussi d’éliminer l’impôt sur les petites entreprises.

Le parti croit pouvoir compenser cette perte de revenus fiscaux en éliminant les cadeaux à l’entreprise privée, en réalisant des gains d’efficacité et en faisant des économies ailleurs en se fondant sur les constats de la vérificatrice générale.

Le chef du parti affirme qu’il augmenterait de 2 millions de dollars le budget du bureau de la vérificatrice générale pour qu’elle examine plus minutieusement les livres de compte du gouvernement. Kris Austin dit reconnaître que son bureau est insuffisamment financé et qu’il manque de personnel.


Environnement
Environnement

La plateforme électorale de l’Alliance des gens ne comprend aucune section consacrée à l’environnement, mais le parti promet d’interdire tout épandage de glyphosate sur les terres de la Couronne, de s’opposer à toute taxe sur le carbone et de renforcer l'application des lois touchant à la protection des animaux domestiques.

M. Austin dit être au courant du changement climatique. Il promet d’appuyer les programmes et les initiatives existants à la matière, du moins ceux qui fonctionnent.

Mais il n’énumère aucun programme autre que l’efficacité énergétique dans les programmes gouvernementaux.

Kris Austin serre la main d'un de ses partisans.Kris Austin a lancé sa plateforme électorale devant une imprimerie, à Riverview, en compagnie d'une dizaine de partisans. Photo : CBC/Tory Weldon

Les programmes qui fonctionnent seraient déterminés par le bureau de la vérificatrice générale.

L’Alliance des gens a été fondée en 2010. Ses membres n’ont encore occupé aucun siège à l’Assemblée législative.

D’après un reportage de Tori Weldon

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale