•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle approche pour la prévention des feux de forêt en C.-B.

Une forêt noircie par le feu, avec quelques flammes brûlant encore.
Le ministre des Forêts de la Colombie-Britannique affirme que le nouveau programme de prévention des incendies marque une rupture avec ce qui se faisait dans le passé. Photo: La Presse canadienne / DARRYL DYCK
Radio-Canada

Les municipalités et les Premières Nations de la Colombie-Britannique pourront désormais se faire rembourser jusqu'à 100 % des dépenses liées à des projets de réduction des risques de feux de forêt dans leurs communautés. Un nouveau programme du gouvernement provincial promet 50 millions de dollars sur trois ans pour la prévention des incendies.

« Les feux de forêt ne font pas la différence entre les terrains municipaux, les réserves et les terres de la Couronne, et les programmes conçus pour prévenir ces incendies ne devraient pas en faire non plus », dit le ministre provincial des Forêts, Doug Donaldson.

Le ministre considère que, jusqu'ici, la prévention des incendies n'était pas suffisamment prise au sérieux à Victoria. « [Ce programme] marque une rupture avec la manière dont les gouvernements précédents ont soutenu les municipalités et les Premières Nations pour réduire les risques associés aux feux de forêt », soutient-il.

Auparavant, les communautés devaient payer une partie des dépenses associées à leurs mesures de prévention, ce qui ne sera plus obligatoire avec la nouvelle approche. De plus, Victoria a élargi la liste des activités admissibles pour recevoir du financement. Celle-ci comprend, entre autres, les projets de sensibilisation, de formation et l’établissement de plans d’urgence.

L’investissement de 50 millions de dollars sur trois ans avait déjà été annoncé dans le budget 2018 du gouvernement néo-démocrate, mais les détails du programme ont été dévoilés cette semaine lors du congrès de l’Union des municipalités de la Colombie-Britannique.

Le record de superficie ravagée par les feux de forêt établi en 2017 a été battu cet été quand plus de 13 000 kilomètres carrés ont brûlé. La situation a obligé la province à déclarer l’état d’urgence pour une deuxième année de suite.

Colombie-Britannique et Yukon

Feux de forêt