•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de piétons happés par des voitures à la hausse à Montréal

Des ambulanciers et pompiers interviennent auprès de la victime.
Les services d'urgence sont intervenus lundi dans Ahuntsic-Cartierville, après qu'une dame eut été happée par une bétonnière. Photo: Radio-Canada / Mathieu Daniel Wagner
Radio-Canada

Il y a eu 19 collisions mortelles depuis le début de 2018 à Montréal, dont 14 concernent des piétons. Les 5 autres collisions ont impliqué des cyclistes et des motocyclistes.

Une erreur s'est glissée dans l'amorce de ce texte. Voici ce que vous pouviez lire à l'origine. Il y a eu 19 piétons qui ont été happés par des automobiles – dont 14 mortellement – à Montréal depuis le début de l'année, ce qui est supérieur à la moyenne des années précédentes à pareille date.

Seulement depuis samedi, cinq collisions impliquant des piétons ont été signalés. Le plus récent, lundi soir dans l’arrondissement de Saint-Laurent, a causé la mort d’une octogénaire.

L’année 2018 suit la tendance récente, selon les chiffres fournis par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). À ce moment-ci de l’année, il y avait eu sept accidents de ce type en 2015, huit en 2016 et onze en 2017.

Pour le commandant André Durocher, du SPVM, la distraction causée par les téléphones cellulaires en est la principale cause.

On faisait des opérations, par exemple, de textos. Des journalistes me demandaient si on se cachait pour attraper les fautifs. Non seulement on ne se cache pas pour les prendre, mais on est en uniforme et ils ne nous voient même pas.

André Durocher, commandant

Selon le commandant Durocher, les textos et les applications mobiles accaparent l’attention à la fois des piétons et des conducteurs.

Comme chaque automne, le SPVM entreprendra sous peu une nouvelle campagne de sensibilisation, notamment au sujet des véhicules lourds et de leurs angles morts.

La Ville de Montréal, d'autre part, s'apprête à consulter la population, le 24 septembre, sur la sécurité des piétons et des cyclistes.

La mairesse Valérie Plante se dit à la recherche de solutions créatives au problème du partage de la route.

Grand Montréal

Accident de la route