•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux attaques présumées contre des utilisateurs d’une application de rencontre

Le logo de Tantan qui représente un chat avec un museau en coeur.
Tantan est une application chinoise de rencontre semblable à Tinder. Photo: Shutterstock / FOOTAGE VECTOR PHOTO
Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) lance un avertissement à la suite de deux attaques présumées contre deux utilisateurs d'une application de rencontre chinoise à Richmond, en périphérie de Vancouver, le week-end dernier.

Les deux victimes présumées ont utilisé l’application Tantan, qui est comparable à Tinder. Dans les deux cas, elles pensaient rencontrer une personne nommée Stephanie, selon un communiqué de la GRC, publié mardi.

L’une des deux victimes est un homme de 32 ans. Il devait rencontrer Stephanie dans le sud-ouest de Richmond, samedi, il aurait été accosté et agressé par deux suspects.

Il a réussi à s’enfuir.

L’autre présumée victime est un homme âgé 23 ans. Il a été accosté par trois suspects, dimanche, dont l'un était armé d’un couteau. Le jeune homme a ensuite été enlevé et conduit dans une banque où il a été forcé de retirer de l’argent à partir d’un guichet automatique. On lui également dérobé de l’argent, des articles personnels et ses vêtements avant de le libérer.

La police est très inquiète en raison de la proximité entre les deux incidents.

« La police demande au public de faire preuve de prudence quand il utilise des applications comme Tantan ou d’autres de ce genre. Il est dangereux de rencontrer des inconnus dans des lieux non publics », écrit le caporal Dennis Hwang, membre de la force policière.

La GRC demande à toute personne qui aurait de l’information au sujet de ces deux cas de communiquer avec elle, au 604 278-1212 .

Colombie-Britannique et Yukon

Agression