•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sylvain Gaudreault présente ses engagements pour Jonquière

Sylvain Gaudreault en entrevue devant ses affiches électorales
Sylvain Gaudreault a dévoilé ses engagements dans le but d'être réélu pour le Parti québécois dans Jonquière. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le candidat péquiste dans Jonquière, Sylvain Gaudreault, y est allé d'une série d'engagements pour sa circonscription s'il est réélu député le premier octobre prochain.

ll promet de tout faire pour construire un nouveau gymnase au Patro de Jonquière, d'investir dans un centre multifonctionnel à la chapelle Saint-Cyriac et de rénover le Club de curling de Kénogami qui aura bientôt cent ans.

Sylvain Gaudreault entend aussi exiger de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) d'investir dans le Centre touristique du Lac-Kénogami.

Pour le candidat, la Sépaq doit rénover les chalets, investir dans le camping et sauver la plage menacée d'érosion.

 Je pense qu’au fil des années, la Sépaq a été négligée. Il y a déjà des projets qui sont prévus, j’ai rencontré la direction, mais je veux que ça soit plus que ça , explique Sylvain Gaudreault.

Le candidat péquiste dans Jonquière entend aussi réclamer des comptes à Produits forestiers Résolu concernant l'avenir de l'usine à papier de Kénogami.

Le député sortant rappelle que l'entreprise s'est engagée à investir au-delà de 800 millions de dollars dans ses usines régionales, lorsqu'elle a signé une entente sur le renouvellement des droits hydrauliques des centrales de la rivière Shipshaw il y a quatre ans.

Dans cette entente, l'entreprise devait d'ailleurs réaliser une étude sur la possibilité de fabriquer un produit plus innovant que du papier circulaire.

 On est rendu à faire une mise à jour des avantages consentis à la compagnie lors de l’entente sur les droits hydroélectriques, l’entente de Jim-Gray qu’on avait convenu quand moi j’étais ministre, quand on était au gouvernement en 2014, on avait renouvelé l’entente sur les droits hydrauliques. Alors là on est rendu avec une mise à jour de ça et s’assurer que la contrepartie qui allait avec des investissements se fasse  ajoute le candidat péquiste.

Sylvain Gaudreault souhaite aussi faire pression sur Rio Tinto pour faire réaliser la deuxième phase du projet AP-60 de l'usine Jonquière.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique provinciale