•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième train s’ajoute au Train de Charlevoix

Le train léger de Charlevoix
Le train léger de Charlevoix Photo: Radio-Canada / Marie-Maude Pontbriand
Radio-Canada

Le Train de Charlevoix sera dorénavant mieux équipé pour maintenir son service même lorsqu'un de ses véhicules principaux tombe en panne. Radio-Canada a appris que Réseau Charlevoix vient tout juste d'acquérir un troisième train, qui entrera en fonction en 2019.

Un texte d’Alexandre Duval

Jointe au téléphone, la directrice générale de Réseau Charlevoix revenait à peine de Cottbus, en Allemagne, où elle s’est rendue pour officialiser la transaction.

« C’était dans l’air depuis les derniers mois, mais tous les astres sont maintenant alignés », lance Nancy Belley.

Contrairement aux deux trains actuels de Réseau Charlevoix, qui ont été fabriqués en 1981, le troisième train acquis auprès de la Deutsche Bahn a été construit dans les années 2000.

« Le troisième train va avoir la même longueur, le même type de matériel et va se conduire de la même façon. La différence, c’est tout simplement la génération », illustre Mme Belley.

Ce nouveau train fait actuellement l’objet de mises à niveau mécaniques à Cottbus, puis il sera livré dans Charlevoix au cours des prochaines semaines.

Dans les faits, ce train-là va quand même demander un peu de mises à niveau pour les normes nord-américaines. Ce sont des travaux qui seront faits au courant de l’hiver.

Nancy Belley, directrice générale de Réseau Charlevoix

L’acquisition, les mises à niveau et la livraison du train ont nécessité un budget d’un million de dollars. Il s’agit de prêts et de subventions régionales ainsi que provinciales, indique Mme Belley.

Répondre aux pannes

Cet été, l’un des deux véhicules du Train de Charlevoix est tombé en panne en raison d’un problème électronique. Le train défectueux s’est retrouvé à l’atelier ferroviaire le 18 juillet et n’a été de retour sur les rails que le 16 août.

Pendant ce temps, un système de transport par autobus scolaire avait dû être mis en place par Réseau Charlevoix afin d’honorer les réservations des clients.

Le principal mandat du troisième train sera donc de venir en renfort dès l’an prochain pour assurer le maintien du service en cas de panne.

Réseau Charlevoix prévoit aussi faire rouler son troisième train en surplus pendant « la saison des couleurs », qui est la plus achalandée.

L’an prochain, à pareille saison, nous aurons 120 places de plus disponibles.

Nancy Belley, directrice générale de Réseau Charlevoix

Vers un nouveau record

L’année dernière, Réseau Charlevoix avait annoncé avoir vécu une saison record avec plus de 57 000 embarquements.

Ce record serait en voie d’être fracassé, selon Mme Belley, puisque le Train de Charlevoix était en fonction 7 jours sur 7, cet été.

« Malgré le petit problème qu’on a vécu, on devrait quand même finir la saison avec une hausse par rapport à la saison passée », dit-elle.

Le Train de Charlevoix circule le long d'un parcours de 125 kilomètres entre Québec et La Malbaie, entre juin et octobre.

Québec

Économie