•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs débats pour la quatrième semaine de campagne dans l'Est-du-Québec

Les quatre candidats sont assis à une table recouverte d'une bannière. Harold Lebel parle au micro.
(De gauche à droite) Harold Lebel du Parti Québécois, Isabelle Lévesque de la Coalition Avenir Québec, Claude Laroche du Parti libéral du Québec et Carol-Ann Kack de Québec solidaire. Photo: Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

On peut dire que la quatrième semaine de campagne aura été celle des débats. En plus du grand débat des chefs de jeudi soir, plusieurs groupes de l'Est-du-Québec ont tenu des débats et des discussions pour connaître les idées des candidats de leurs circonscriptions.

Dimanche 9 septembre

Des enseignants dans la campagne électorale

Une affiche de la Fédération des syndicats de l'enseignement interpelle les électeurs au sujet de l'éducation.Une affiche de la Fédération des syndicats de l'enseignement interpelle les électeurs au sujet de l'éducation Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Des sections locales du Syndicat de l'enseignement se sont jointes au mouvenement national d'une campagne d'affichage pour réclamer des engagements de la part des partis politiques en faveur de l'éducation au Québec. La mobilisation déclenchée par le mouvement Pour l'École Publique a pour but d'interpeller les candidats et candidates à quelques semaines de l'élection provinciale, mais s'adresse beaucoup aux électeurs. Les sections du Fer, des Monts-et-Marées et des Phares, notamment, ont installé des affiches sous celles des candidats.


Lundi 10 septembre

Un réseau de transport interurbain

Gabriel Nadeau-Dubois s'adresse aux médias avec à ses côtés le candidat de Québec solidaire, Alexis Dumont-Blanchet.Gabriel Nadeau-Dubois de passage à Gaspé pour la campagne électorale. Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

De passage dans l'Est-du-Québec, le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a expliqué l’intention de son parti de mettre sur pieds un réseau public de transport entre les différentes régions de la province.

Les aînés face aux candidats de Rimouski

Un homme âgé est debout, devant des dizaines de personnes assises. Il s'adresse à une personne que l'on ne voit pas.Un participant à la discussion sur les besoins des aînés avec les principaux candidats aux élections québécoises dans Rimouski. Photo : Radio-Canada / Marie-Josée Paquette-Comeau

Quelques dizaines de personnes ont assisté à une rencontre avec les quatre candidats des principaux partis dans le comté de Rimouski. Les candidats ont discuté de l'appauvrissement des personnes âgées, de la santé et des services sociaux, du transport et de la justice envers les aînés et de la possibilité de créer un ministère des Aînés.


Mardi 11 septembre

Un débat économique

La candidate de Québec solidaire, Goulimine Sylvie Cadôret et le candidat du Parti québécois, Vincent Couture, lors du débat organisé par la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup.La candidate de Québec solidaire, Goulimine Sylvie Cadôret et le candidat du Parti québécois, Vincent Couture, lors du débat organisé par la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Les quatre principaux candidats dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata pour les élections québécoises du 1er octobre ont croisé le fer dans un premier débat depuis le début de la campagne.

Exploitation des hydrocarbures au Québec

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau Dubois avec la candidate de QS dans Bonaventure, Catherine Cyr WrightLe co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois avec la candidate de QS dans Bonaventure, Catherine Cyr Wright Photo : Radio-Canada

De passage à Carleton-sur-Mer, le co-porte-parole de QS, Gabriel Nadeau-Dubois, en compagnie de la candidate dans Bonaventure, Catherine Cyr Wright, a annoncé la fin de l'exploitation des hydrocarbures au Québec si sa formation était portée au pouvoir.

Par ailleurs, une coalition de groupes environnementaux a révélé que, parmi les partis politiques, seule la CAQ ne ferme pas la porte à l'exploitation pétrolière sur l'île d'Anticosti.


Mercredi 12 septembre

Revoir l'aide sociale avec le revenu minimum garanti

En conférence de presse à Gaspé, le co-porte-parole de QS Gabriel Nadeau-Dubois a annoncé que son parti souhaiterait mettre en place un projet pilote pour tester l'efficacité du revenu minimum garanti dans le but de combattre la pauvreté dans la province. L'objectif, à terme, serait de remplacer le système actuel d'aide sociale.

Les libéraux gaspésiens veulent aider les MRC dévitalisées

Les candidats libéraux dans Bonaventure et Gaspé, François Whittom et Alexandre BoulayLes candidats libéraux dans Bonaventure et Gaspé, François Whittom et Alexandre Boulay Photo : Radio-Canada / Michel-Félix Tremblay

Le Parti libéral s'engage à bonifier l'aide aux MRC les plus dévitalisées du Québec. Des dix MRC les plus pauvres du Québec, trois sont gaspésiennes, soit la Haute-Gaspésie, le Rocher-Percé et Avignon. L'annonce a été faite à Sainte-Anne-des-Monts, par les candidats Alexandre Boulay, dans Gaspé, et François Whittom, dans Bonaventure.

Réactions sur la position environnementale de la CAQ

Christian Simard, directeur général de Nature QuébecChristian Simard, directeur général de Nature Québec Photo : Radio-Canada / François Tremblay

Nature Québec est surpris que la Coalition avenir Québec (CAQ) soit ouverte à relancer des projets pétroliers sur Anticosti. La veille, 11 organismes écologistes, dont Nature Québec, avaient dévoilé les résultats d'un questionnaire soumis aux formations politiques québécoises concernant des enjeux environnementaux. Sur Anticosti, la CAQ a répondu que si d'autres projets pétroliers venaient à être présentés prochainement, un gouvernement de la CAQ sera ouvert à les évaluer à leur mérite.


Jeudi 13 septembre

Débattre d'enjeux sociaux, mais rester sur sa faim

Les quatre candidats sont assis à une table, devant des dizaines de personnes. Harold Lebel parle au micro.Le débat était organisé par des organismes communautaires autonomes formant le Regroupement Contre l'Appauvrissement. Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Les candidats dans Rimouski ont pris part à un débat sur la pauvreté, le logement social, la légalisation du cannabis, la condition féminine et l'environnement jeudi. Au terme de l’événement, plusieurs participants ont dit être restés sur leur faim quant aux solutions proposées.

Gaétan Barrette empêche Lorraine Richard de parler?

Gaétan Barrette sourit, entouré du président de la Commission scolaire du Fer et d'un étudiant.Le ministre sortant de la Santé Gaétan Barrette ne s'est pas avancé sur les mesures concrètes pouvant retenir les médecins dans la région. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le ministre sortant de la Santé, le libéral Gaétan Barrette, a fait une apparition surprise à l'inauguration du centre multifonctionnel G. Scherrer de Sept-Îles. Il ne s'est pas avancé sur les mesures concrètes pouvant retenir les médecins dans la région, mais sa présence a créé un malaise. La députée sortante de Duplessis, la péquiste Lorraine Richard, devait prendre la parole à l'occasion de l'inauguration, mais Gaétan Barrette l'en aurait empêché. Ce dernier se défend en disant avoir suivi le protocole.


Vendredi 14 septembre

Aider les familles et les organismes

Le candidat péquiste Vincent Couture a écouté les demandes de certains membres de la Maison de la famille du Grand-Portage.Le candidat péquiste Vincent Couture a écouté les demandes de certains membres de la Maison de la famille du Grand-Portage. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Le candidat péquiste dans Rivière-du-Loup–Témiscouata, Vincent Couture, souhaite rehausser le financement des écoles et des organismes communautaires qui œuvrent auprès des familles.

Le projet Apuiat

Le rejet du projet éolien d'Apuiat, tel que prôné par la Coalition avenir Québec (CAQ), ne signifierait rien de moins que la fin du développement du Nord, selon le chef libéral Philippe Couillard.

Bas-Saint-Laurent

Politique provinciale