•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne de séduction d'Eugene Melnyk auprès des partisans des Sénateurs

M. Melnyk parle à un micro devant un logo des Sénateurs d'Ottawa.
Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk Photo: La Presse canadienne / Adrian Wyld
Radio-Canada

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, s'est dit « prêt à rebâtir l'organisation » de son équipe de hockey, dans une lettre ouverte publiée notamment dans le quotidien Le Droit, mardi.

L'heure est venue d'offrir [...] une mise à jour sur nos projets d'avenir, a affirmé M. Melnyk, à l'aube de sa 16e année avec la franchise de la Ligne nationale de hockey (LNH).

D'emblée, M. Melnyk a écrit être fier de son bilan. Il a rappelé qu'au cours des 15 dernières années, l'équipe a connu 13 saisons gagnantes.

Or, tout n'est pas rose. La saison dernière, cependant, nous étions atroces, a-t-il reconnu, et cela fut tout simplement inacceptable. Le propriétaire a indiqué qu'il souhaite que l'équipe retrouve le sentier de la victoire, gagner plus souvent, avec plus de constance.

Rappelons que l'équipe ottavienne s'est hissée à l'avant-dernier rang de la LNH à la fin de la saison 2017-2018.

Nous devons être prêts à nous relever après notre chute.

Eugene Melnyk, propriétaire des Sénateurs d'Ottawa

Eugene Melnyk a soutenu que l'équipe devait reconquérir le coeur de ses partisans. Nous sommes conscients que la présente reconstruction fera de nous une équipe sous-estimée. Et c'est bien ainsi, a-t-il fait valoir.

M. Melnyk a notamment dit avoir pour objectif de bâtir une équipe qui rejoindra l'élite et qui aspirera à la Coupe chaque année. Il a ajouté que lui et son équipe feraient tout en son pouvoir pour que cet objectif devienne une réalité.

Il indique que cette reconstruction sera basée sur quatre éléments clés : l'excellence sur le plan hockey, une expérience axée sur l'amateur, la croissance des affaires et le développement communautaire.

Le journaliste sportif Martin Leclerc, en entrevue à l'émission Les matins d'ici, a soutenu que la démarche n'était pas très constructive. Le fait que le propriétaire annonce que la plupart des joueurs seront remplacés par des joueurs plus jeunes dans les prochaines années, dans une vidéo publiée sur Twitter en soirée lundi (Nouvelle fenêtre), devrait déplaire aux partisans selon lui.

Par ailleurs, dans la lettre ouverte, le propriétaire des Sénateurs affirme que l'équipe est à Ottawa pour y rester.

Hockey

Sports