•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coût de la rentrée et des sorties scolaires, un défi tant pour les parents que pour les écoles

Dans une classe, des élèves vus de dos lèvent la main.

Selon un sondage de l'Institut Angus Reid, les parents canadiens ont déboursé en moyenne 833 $ pour la rentrée scolaire.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Si les parents doivent souvent dépenser plusieurs centaines de dollars en fournitures et en activités scolaires chaque année, les écoles doivent elles aussi composer avec des budgets serrés et tenter d'offrir une éducation équitable à tous les élèves.

« D’après mon expérience, lorsqu’un élève veut participer, qu’un parent veut que son enfant participe, nous trouvons une façon d’y arriver », soutient David DeRosa, le président de l’Association des directeurs et des directeurs adjoints de la Colombie-Britannique.

Il souligne toutefois qu’il est de plus en plus difficile d’y arriver, notamment à cause de l’augmentation de certains coûts fixes.

833 $ pour la rentrée

Selon une étude de l’institut Angus Reid, les parents canadiens ont dépensé en moyenne 833 $ en fournitures et en vêtements pour la rentrée scolaire.

En Colombie-Britannique, les écoles ne peuvent pas obliger les élèves et leurs parents à payer pour du matériel essentiel aux cours obligatoires pour l’obtention du diplôme, conformément à une décision de la Cour suprême de la province en 2006.

Pour Adrienne Montani de First Call BC, une coalition d'organismes de défense des enfants de la Colombie-Britannique, demander d’être exempté de ces frais peut être un défi en soi pour les parents.

« Il y a des enjeux de fierté, de stigmatisation, dit-elle. Cela peut entraîner un sentiment de honte pour les familles. Elles ne veulent pas avoir à demander quelque chose que les autres familles ne demandent pas. »

En plus des dépenses associées à la rentrée, le coût des sorties scolaires et des activités parascolaires représente des défis supplémentaires, ajoute David DeRosa, qui se dit conscient des obstacles qui peuvent empêcher les parents de demander de l’aide.

Selon le président de l’Association des directeurs et des directeurs adjoints de la Colombie-Britannique, les écoles de la province tentent actuellement de s’attaquer à ce problème.

Il est d’avis qu’entretenir des relations solides avec les familles, améliorer la communication et travailler en collaboration avec les groupes de parents et la communauté peut aider à faire face à ces défis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !