•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jour 19 de la campagne électorale en Mauricie/Centre-du-Québec

Femme sur un cheval qui contourne un baril

Une participante au Festival western de Saint-Tite de 2017

Photo : Jean-Philippe Birtz - Birtz Photographie

Radio-Canada

Un festival western écoresponsable, la création d'un circuit agrotouristique et l'immigration pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre : voici le survol de la journée électorale du lundi 10 septembre dans la région.

Un Festival western plus vert

La candidate du Parti vert du Québec dans la circonscription de Champlain, Stéphanie Dufresne, souhaiterait que le Festival western de Saint-Tite devienne l’événement le plus écoresponsable du Québec. Si son parti est élu, elle promet un accompagnement et les ressources financières nécessaires pour y parvenir.

Stéphanie Dufresne, qui est titulaire d’une maîtrise en environnement, voudrait que les festivaliers puissent trier leurs déchets (compostage inclus) et qu’une escouade verte soit présente pour sensibiliser les participants.

La réputation du Festival western de Sainte-Tite est déjà entachée par la question du bien-être animal, il ne faudrait pas que cet événement, notre fierté régionale, devienne une honte environnementale

extrait du communiqué de la candidate du Parti vert Stéphanie Dufresne dans Champlain
Stéphanie Dufresne devant un cheval au Festival western de Saint-TiteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La candidate du Parti vert du Québec dans Champlain, Stéphanie Dufresne, qui habite à Saint-Adelphe, veut que le Festival western de Saint-Tite devienne plus vert.

Photo : Parti vert du Québec

Le festival western de Saint-Tite pourrait être un exemple pour le Québec en matière d’événement écoresponsable, ce qui ferait d’autant plus rayonner la région de la Mauricie, écrit-elle.

« Prends ma place... pour une journée ! »

Des candidats de cinq partis politiques de la Mauricie se sont réunis chez COMSEP (le Centre d'organisation mauricien de services et d'éducation populaire), lundi à Trois-Rivières, pour participer à l’activité Prends ma place... pour une journée! Ils devaient préparer deux repas pour quatre personnes avec seulement 18,50 $.

Gens réunis dans une salle avec des instruments de cuisineAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des candidats de cinq partis tentent de relever le défi de préparer deux repas pour quatre personnes avec moins de 20 $.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Roy

Le Parti libéral du Québec (PLQ), le Parti québécois (PQ), la Coalition avenir Québec (CAQ), Québec solidaire (QS) et le Parti vert du Québec (PVQ) ont accepté de se prêter au jeu.

L’objectif est de sensibiliser les candidats aux problèmes de l’analphabétisme et de la pauvreté.

Immigration et pénurie de main-d’oeuvre

Il faut régionaliser l’immigration, estime le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Trois-Rivières, Jean Boulet, ce qui permettrait d’aider au problème de la pénurie de main-d’oeuvre.

Le candidat affirme, par voie de communiqué, qu’en 10 ans, la région de la Mauricie n’a reçu que 0,7 % de l’immigration totale du Québec et 0,6 % de l’immigration économique.

Il souhaiterait par exemple que les entreprises de la région puissent recruter plus facilement des étrangers pour combler leurs besoins en main-d’oeuvre.

Jean Boulet dehors debout au centre-ville de Trois-RivièresAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Trois-Rivières, Jean Boulet, croit qu'une immigration qui tiendrait davantage compte des régions aiderait à contrer la pénurie de main-d'oeuvre.

Photo : Radio-Canada

Autoroute 55 : Lucie Allard promet d'être « achalante »

La candidate péquiste dans Nicolet-Bécancour promet d'être « la plus achalante qui soit » pour que se concrétise le doublement de l'autoroute 55.

Dans le cadre d'une rencontre avec les membres du conseil municipal de Bécancour, Lucie Allard s'est engagée à faire du dossier une priorité si elle est élue.

Selon elle, les travaux sont nécessaires et représentent un enjeu de sécurité de taille, notamment sur le tronçon situé entre Saint-Grégoire et Saint-Célestin.

Circuit agrotouristique au Centre-du-Québec

La candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Nicolet-Bécancour, Marie-Claude Durand, veut promouvoir le secteur de l’agrotourisme et de l’agroalimentaire en créant un circuit touristique les mettant en valeur.

Il s’agit du premier engagement de cette candidate péquiste dans la campagne électorale.

Mauricie et Centre du Québec

Politique provinciale