•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec solidaire veut nationaliser le transport interurbain par autocar

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, en compagnie du candidat Sol Zanetti.

Québec solidaire veut nationaliser le transport interurbain par autocar.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

S'il est porté au pouvoir, Québec solidaire injecterait 2 milliards de dollars pour créer un réseau public de transport interurbain « fiable et abordable ».

« Le modèle actuel est brisé », a déclaré le co-porte-parole du parti Gabriel Nadeau-Dubois lundi, lors d'un point de presse à Québec en compagnie de plusieurs candidats de la formation, dont Sol Zanetti, qui se présente dans Jean-Lesage. Selon lui, en dehors du corridor Québec-Montréal, le service de transport interurbain laisse grandement à désirer.

« Dans les dernières années, dans plusiers régions, le service a diminué; les prix sont trop hauts, les trajets sont incomplets », a affirmé M. Nadeau-Dubois.

On est à une époque où on devrait ajouter des trajets et on est en train d'en enlever.

Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire

QS souhaite donc mettre sur pied une agence de transport interurbain qui s'assurera que toutes les régions de la province soient adéquatement desservies.

L'emprunt de 2 milliards de dollars nécessaire à la mise en place de la nouvelle société d'État pourrait rapidement être remboursé par des bénéfices dégagés des opérations. Ce serait bien plus rentable que de subventionner le privé, selon QS.

« Ce qu’on fait en ce moment c’est qu’on prend l’argent public, chaque année, on met ça dans les proches de l’entreprise privée, qui donne un mauvais service à de mauvais tarifs » a déclaré le co-porte-parole de QS.

« Nous, on dit, tant qu'à mettre de l'argent public, donnons de bons services, des bons tarifs et surtout, gardons les bénéfices au public plutôt que de les laisser partir au privé. »

Le projet inclut également la construction de gares intermodales, qui feraient le lien avec le transport urbain.

Politique provinciale

Politique